leral.net | S'informer en temps réel

Sindia : Le muezzin ouvre le feu sur deux bergers

La commune de Sindia, sis dans le département de Mbour, est en proie, depuis hier, à une histoire de tension qui met au-devant de la scène le muezzin de la mosquée dite de Loro et deux bergers. Cultivateur de son état, sa colère s'explique par l'intrusion dans son champ du troupeau de bœufs de ses antagonistes. En représailles, il a ouvert le feu sur ces derniers, motivant l'intervention de la gendarmerie pour éviter le pire.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Octobre 2014 à 12:56 | | 0 commentaire(s)|

Sindia : Le muezzin ouvre le feu sur deux bergers
La lancinante et récurrente question relative aux violences entre cultivateurs et éleveurs, en cours dans le département de Mbour, précisément dans la commune de Sindia, s'est à nouveau invitée au devant de la scène. Le dernier acte en date s'est produit hier. Il mettait en exergue le muezzin de la mosquée dite de Loro, le sieur Mor Thiam, son ami Pape Ciss et deux bergers opérant dans la zone : Gallo Sow et Moussa Kâ. L'incident s'est ébruité aux environs de 7h30mn du matin. Les deux bergers, Gallo Sow et Moussa Kâ, cheminaient ensemble pour retrouver les traces de quelques animaux qui se sont égarés après s'être détachés de leur troupeau. Des recherches qui les ont menés à la lisière des champs du muezzin Mor Thiam et de son ami Pape Ciss.

Seulement, ils étaient loin d'imaginer que ce duo les attendait de pied ferme, des fusils de chasse à portée de main. Une donne que les deux bergers vont apprendre à leurs dépens, car, soudainement, l'un d'eux (Gallo Sow) a reçu à la poitrine une balle, suite au coup de feu tiré par le muezzin Mor Thiam. Avant même que son camarade Moussa Kâ ne cherche à lui porter assistance, il est à son tour atteint à l'épaule d'une balle tirée par Pape Ciss. Alertés, les pandores de Popenguine se sont déportés sur la scène de l'incident, évitant ainsi le pire. Ce, surtout que les proches des victimes, irrités, nourrissaient une riposte proportionnée contre le muezzin et son ami. Pendant ce temps, les bergers Gallo Sow et Moussa Kâ, sérieusement atteints, ont été acheminés aux Urgences d'un établissement sanitaire de Mbour où ils ont été admis en observation.

Le muezzin Mor Thiam et son ami Pape Ciss ont été appréhendés par les pandores et placés en garde à vue dans les locaux de ladite brigade de gendarmerie. Rappelons que le muezzin Mor Thiam n'en est pas à son coup d'essai. Il y a de cela quelques mois, révèlent des témoins, muni d'un coupe-coupe, il avait délibérément tué le bœuf d'un tiers. Traîné en justice et jugé, il a été condamné sur le plan civil au paiement de 100.000 FCfa, montrant qu'il n'a toujours pas déboursé. En compagnie de son ami, ils seront présentés, en principe, ce matin, au parquet de Thiès, pour détention d'armes sans autorisation administrative et coups et blessures volontaires occasionnés par une arme à feu.

L'Observateur






Hebergeur d'image