leral.net | S'informer en temps réel

Sit-in et marche samedi du Collectif pour la sauvegarde du stade Assane Diouf

Le Collectif pour la sauvegarde et la réhabilitation du Stade Assane Diouf a annoncé sa décision de tenir un sit-in samedi à l’avenue Elhadj Malick Sy, suivi d’une marche pour demander ’’l’arrêt définitif’’ des travaux en cours sur le site de l’infrastructure sportive.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Février 2009 à 19:00 | | 0 commentaire(s)|

Sit-in et marche samedi du Collectif pour la sauvegarde du stade Assane Diouf
’’Nous organiserons nos marches, sit-in et autres manifestations avec ou sans l’autorisation de l’autorité administrative parce qu’étant des formes d’expressions de nos libertés fondamentales reconnues et prévues par la Constitution’’, a affirmé Moustapha Niang, porte-parole du collectif.

Le Collectif René Sanchez pour la sauvegarde et la réhabilitation du Stade Assane Diouf tenait une conférence de presse en présence de diverses personnalités politiques, religieuses et de la société civile, notamment l’ambassadeur Fallilou Kane, l’imam Mbaye Niang, Khalifa Ababacar Sall, Barthélemy Dias, Cheikh Bamba Dièye, Malick Ndiaye, etc.

’’Notre combat est citoyen, en ce sens qu’il est celui des populations de tous les âges et de toutes les conditions sociales qui refusent que (…) l’Etat prive sa jeunesse d’un espace de sports et de loisirs’’, a souligné M. Niang.

Selon lui, les autorités n’ont tenu aucun de leurs engagements visant à préserver la vocation sportive du site, une réalité attestée par le fait que les travaux d’édification du complexe d’affaires avancent.

’’Voilà, a-t-il martelé, ce qui justifie notre décision de nous adresser à l’opinion publique pour rappeler avec force notre opposition de principe au projet et pour réaffirmer qu’aujourd’hui, davantage qu’hier, notre détermination reste intacte pour empêcher le détournement de destination du site’’.

Ainsi, il a appelé toutes les populations de Dakar, singulièrement les jeunes, les sportifs et le mouvement associatif à se joindre au combat du collectif articulé autour de plusieurs exigences.

’’Nous demandons l’arrêt définitif des travaux en cours, la préservation de la vocation de l’aire de sports du site, l’engagement de l’Etat à construire sur le même site un complexe sportif avec un plateau technique de qualité, etc.’’, a énuméré M. Niang.

En attendant, le collectif, selon son porte-parole, exige la destruction de tous les travaux réalisés sur le site et appelle à un vote sanction contre la liste de la Coalition Sopi 2009 lors des élections locales du 22 mars.

L’ambassadeur Fallilou Kane, au nom du Vétéran basket club (VBC) a fait part au collectif de tout son appui, soulignant que ’’ce combat pour défendre le stade Assane Diouf est le premier jalon d’un combat qui risque de durer’’.

source Aps






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image