leral.net | S'informer en temps réel

Sitor Ndour: de l’inconstance à la chute

Rédigé le Samedi 12 Janvier 2013 à 14:00 | | 1 commentaire(s)


Sitor Ndour: de l’inconstance à la chute
Et s’il avait cru en son mentor Macky Sall ? Sitor Ndour et le président de la République avaient formé le duo fatickois pour s’imposer dans la vie politique au Sénégal. Militant du Pds depuis le Lycée, Sitor Ndour va quitter Me Wade en 1998 pour rallier au Parti libéral sénégalais de Me Ousmane Ngom, qui vient de rompre d'avec le Pds. A l’arrivée de Wade au pouvoir, il a été arraché par Macky Sall pour travailler à ses côtés.

Avec l'ascension du maire de Fatick au sein du pouvoir libéral, Sitor Ndour était devenu son principal bras droit, son homme de confiance. Les deux hommes étaient unis par leur origine. Sitor Ndour a même suivi Macky Sall quand ce dernier a claqué la porte du Pds. Il fut l’un des fondateurs de l’Alliance pour la République. Le pouvoir libéral a donc initié et déclenché une opération d’affaiblissement de celui qui va leur faire perdre le pouvoir 4 ans après.

Devenue la cible principale du Pds, Sitor Ndour a craqué devant les faramineuses propositions de Wade qui réussit à le séparer de son frère de parti. Après 1 an de résistance, Sitor Ndour est tombé dans les filets du pouvoir libéral qui cherchait en vain un adversaire à Macky Sall à Fatick.

Wade le bombarde ministre conseiller et porte-parole du Président de la République, Me Abdoulaye Wade. Après moins d’un an d’exercice difficile de porte-voix de Me Wade, il a été débarqué pour atterrir à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Juriste de formation et âgé de 53 ans, Sitor Ndour était assis sur un budget de « 15 milliards de f cfa » à la tête du Centre des Œuvres universitaires de l’Ucad. Malgré ce poste politique stratégique, Sitor Ndour n’a pas pu se dresser devant Macky Sall à Fatick, qui avait choisi son fils contre le pouvoir. Comme les chosent filent vite en politique, Macky Sall atterrit par contournement au Palais de la République et Sitor Ndour s’est retrouvé en prison avec un grand « ELAN ». Pour répondre à la première question, il serait aujourd’hui sans doute le n°2 du pouvoir.





1.Posté par fall le 14/01/2013 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est un escroc Sitor il a jouè ,il a perdu il nèa qu'à s'en prendre à lui meme

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Dans la même rubrique »
< >



TELEVISIONS & RADIO SENEGAL