leral.net | S'informer en temps réel

Situation délétère entre la Gambie et les Sénégal : Robert Sagna plaide pour la négociation entre les deux pays


Rédigé par leral.net le Vendredi 22 Avril 2016 à 08:53 | | 9 commentaire(s)|

Le Bureau Politique du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie/Takku Defaraat Sénégal (RSD/TDS) s’est réuni pour se pencher sur la situation actuelle du pays et aussi sur ce qui prévaut en Gambie « depuis la fermeture des frontières, la répression féroce contre des manifestants de l’opposition et de la société civile et l’arrestation de nos trois compatriotes, Agents du ministère de l’Environnement ».

Selon Robert Sagna et ses camarades, « il ressort de l’examen de cette situation que la fermeture des frontières, suite au boycott de la transgambienne par les transporteurs, a un impact négatif sur la Gambie et la Casamance ». Ils ajoutent que, « par rapport à la région naturelle de la Casamance, si le contournement a permis un gain de temps, du fait de la continuité territoriale, il n’en demeure pas moins que d’urgentes mesures d’accompagnement doivent être apportées par l’Etat pour rendre supportable le prix du transport (qui est passé du simple au triple) et ceux des marchandises qui grèvent lourdement le panier de la ménagère du sud du pays ». Ils ont, par la même occasion, plaidée pour que la route Tambacounda-Vélingara, qui est en très mauvais état, soit impérativement refaite pour la sécurité des usagers. Ils ont, aussi, lancé un appel aux autorités du Sénégal et de la Gambie pour que des négociations s’engagent dans les meilleurs délais dans l’intérêt des deux pays frères.

Pour ce qui est de la situation du pays, les membres du bureau politique ont déploré « la dégradation continue du niveau et de la qualité des enseignements et des apprentissages ». D’où l’appel pressant que lance le RSD/TDS à l’endroit des syndicats d'enseignants et du gouvernement « pour une paix sociale durable, afin de sauver l’école et pour que le Sénégal retrouve son lustre d’antan de quartier latin de l’Afrique de l’Ouest ».

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image