leral.net | S'informer en temps réel

Situation en Gambie : La Cedeao invitée à faire pression sur le Président gambien

La situation des droits humains en Gambie a fait l’objet d’un forum de 2 jours, en prélude au Sommet des chefs d’Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) qui se tiendra samedi prochain à Dakar. A cette rencontre, ont pris part, des organisations de défense des droits humains, mais aussi des opposants gambiens et des acteurs de la société civile, dans le but de trouver des solutions pour mettre fin au régime répressif du Président Yahya Jammeh.


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Juin 2016 à 13:00 | | 0 commentaire(s)|

Situation en Gambie : La Cedeao invitée à faire pression sur le Président gambien
Le bilan déplorable des droits humains en Gambie doit être inscrit dans l’agenda du Sommet des chefs d’Etats de la Cedeao. C’est la conclusion des travaux du forum qui a regroupé Amnesty International, Article 19, le Président de la coalition pour le changement, Amadou Janneh, l’ancien ministre gambien de la Santé, Fatoumata Tambajang, entre autres.

Au nom d’Amnesty International, Stephen Cockburn, directeur régional adjoint de ladite organisation, a indiqué que la Cedeao peut et devrait ouvrir des enquêtes sur la violation des droits de l’homme et exiger de Yahya Jammeh le respect des libertés des citoyens.
Article 19 a, pour sa part, dénoncé la violation de la liberté d’expression dont font l’objet beaucoup de journalistes. « Le régime de Jammeh n’a plus de légitimité parce que les droits des journalistes sont bafoués alors que le droit à l’information est sacré », dira Fatou Diagne Senghor.

Face à la gravité de la situation, l’ancien ministre gambien de la Santé, Fatoumata Tambajang, d’ajouter que la situation de la Gambie est pathétique. « Après avoir été un dictateur, Yahya Jammeh est devenu un terroriste, prêt à nous enterrer vivant. Il n’a aucun respect pour les droits de l’homme, il est en train d’introduire le tribalisme. Je suis une activiste disposée à mourir pour la libération de mon peuple. Je suis prête à être l’agneau du sacrifice. SI Yahya Jammeh veut me cueillir, il sait où me trouver », martèle-t-elle.

Selon Amadou Janneh, président la coalition pour le changement plusieurs moyens ont été utilisés pour mettre un terme au régime de Jammeh, sans succès. Il annonce une feuille de route, sans plus de détails, pour venir à bout des violations des droits humains en Gambie.

Saly Sagne
(Stagiaire)







Hebergeur d'image