leral.net | S'informer en temps réel

Snapchat, Instagram et Facebook : Les dangers qui guettent la gent féminine sur les réseaux sociaux


Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Septembre 2016 à 14:13 | | 0 commentaire(s)|

 
 Actuellement, l’endroit où il faut être est Facebook, Instagram, Snapchat. Ce nouveau réseau social a déclenché un véritable phénomène international. Tout le monde s’y retrouve. Que l’on soit jeune ou plus vieux, tout le monde, a un jour, était sur facebook. Malgré le fait que ce soit un moyen intéressant pour se faire des amis, garder le contact, s’exprimer, partager ses émotions, il présente aussi une face cachée qui peut-être négative voire dangereuse.
 
Les dangers des réseaux sociaux comme Facebook guettent les adolescents car ils sont les premiers à avoir adopter ce réseau social. Ils sont les plus nombreux et les plus actifs sur ce site. C’est pour cette raison qu’ils en sont les premières victimes. Les adolescents peuvent être victimes d’harcèlement moral, d’injures, photos obscènes… Les faits divers dû à l’utilisation de ce site se sont multipliés. Plus grave encore, les adolescents y partagent leur vie privée sans se rendre compte que leur intimité est exposée publiquement. Facebook permet de partager et d’échanger des messages, des photos et des vidéos.

Cependant certains ados se servent de ces outils de communication pour insulter leurs contacts ou pour leurs envoyer des photos obscènes. De plus en plus de soucis se déroulant à l’école s’immiscent sur Facebook ce qui n’est pas fait pour aplanir les choses. L’exposition des conflits et disputes sur ce site entraîne de réels débordements et peut aller jusqu’au harcèlement moral. Les directeurs d’établissements sont face à de nouvelles formes de difficultés qui ne vont que s’amplifier.
 
L’exposition de l’intimité

Facebook est le paradis des voleurs d’identité. Il s’agit souvent de détournement de photos ou de vol d’identité. Pour se faire passer pour une autre personne, il suffit juste de créer un profil au nom de cette personne.
Facebook a des côtés positifs et ludiques mais ce réseau social est malheureusement aussi risqué car le grand danger reste la pédophilie. Les adolescents les plus vulnérables sont une proie aisée pour les pédophiles et les délinquants sexuels. Quant aux statistiques du ministère de la justice en France, elles montrent qu’une quinzaine d’enfant par an sont victimes de violence sexuelle de la part d’un pédophile après l’avoir rencontré sur Internet.
 
Facebook diminue l’aptitude de concentration
 
Facebook est extrêmement chronophage. Les enfants y consacrent plus de temps qu’aux devoirs. Le soir après l’école, ils font leurs devoirs tout en surfant sur Facebook. Il serait donc impossible de se concentrer totalement sur ceux-ci. Une étude dévoilant que 52% des 13 à 17 ans avouent aller sur facebook pendant qu’ils font leurs devoirs. Et 25% le font au moins 30 minutes tous les jours.

Facebook, l’ennemi des couples ?

Une étude réalisée a montré que l’usage de Facebook stimulait la jalousie et la méfiance dans les couples. Plus une personne passe de temps sur ce site, plus elle devient méfiante à l’égard de son partenaire. Il semblerait que le sentiment de ne plus avoir d’exclusivité entraîne une difficulté dans le couple. Lorsque vous racontez votre intimité, votre conjoint peut se trouver exclu ou avoir l’impression que vous partagez plus de choses avec vos amis Facebook qu’avec lui. Ce site présente même plus de risque qu’un site de rencontre car il peut créer une intimité virtuelle très rapidement.

Les parents doivent dialoguer avec leurs enfants au sujet de facebook

Comment protéger les enfants des dangers potentiels de facebook ? Les parents doivent dialoguer avec leurs enfants au sujet de facebook, les prévenir des dangers et leur expliquer les outils qui sont à leur disposition pour préserver leur vie privée sur les réseaux sociaux.
 
Source Psycho-bien-etre.be






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image