leral.net | S'informer en temps réel

SocioBiz : L’économie et l’entreprise livrée à l’impertinence de l’écrivaine Nafissatou Dia Diouf

L’écrivaine sénégalaise Nafissatou Dia Diouf vient de publier un livre intitulé Chroniques impertinentes sur l’économie et l’entreprise. L’ouvrage sera présenté ce mercredi 14 avril 2010.


Rédigé par leral.net le Dimanche 11 Avril 2010 à 21:24 | | 2 commentaire(s)|

SocioBiz : L’économie et l’entreprise livrée à l’impertinence de l’écrivaine Nafissatou Dia Diouf
Chroniques impertinentes sur l’économie et l’entreprise est préfacé par l’ancien président de la Banque africaine de développement (BAD), Babacar Ndiaye. Le post-face est signé par le président du Conseil national du patronat (CNP), Baïdy Agne.

SocioBiz est une compilation de vingt-sept (27) chroniques parues dans le mensuel du Business REUSSIR, entre 2007 et 2010. Ces articles passent en revue toute l’actualité socio-économique du Sénégal.

Nafissatou Dia Diouf y donne son point de vue, souvent décalé, sur tous les aspects de la question : «du macro au micro, du Public au Privé, de l’industrie à l’artisanat, de la multinationale à la micro entreprise informelle, sous l’angle patronal ou salarial, sans oublier les hommes et les femmes qui font la vitalité de cette vie économique».

Sur un ton empreint d’humour et avec un style simple, la chroniqueuse plonge le lecteur dans les préoccupations des acteurs de l’activité économique, à travers des coups de gueule et des prises de position grinçantes sur des sujets parfois bien sérieux.

Outre la qualité graphique, chaque chronique de l’œuvre est précédée d’un dessin humoristique illustrant le thème abordé, sous le coup de crayon inspiré de Samba Ndar Cissé.

Née le 11 septembre 1973 à Dakar, Nafissatou Dia Diouf est l’une des écrivains les plus en vue de sa génération. Sa notoriété commence à dépasser les frontières nationales.

D’un père diplomate et d’une mère professeur, elle a très tôt baigné dans l’ambiance des livres. Elle sera ainsi révélée, toute jeune, à travers des nouvelles, de la poésie, de la littérature de jeunesse.

Après un cycle scolaire dans des écoles privées catholiques de Dakar, le bac en poche, elle s’envole pour la France. A Bordeaux, elle étudie les Langues étrangères appliquées (option Affaires et Commerce) à l’université Michel de Montaigne (Bordeaux III).

A Sup de Co de Bordeaux, Nafissatou Dia Diouf suit un DESS en Logistique industrielle avant de se spécialiser peu plus tard dans les TELECOMS. Depuis trois années, elle collabore avec le magazine REUSSIR. Et depuis 2009, elle est à la tête de la direction de la communication institutionnelle de la SONATEL.

kanal150.com



1.Posté par cheikh le 13/04/2010 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

felicitation sister.tu es une fierté pour le SENEGAL et l'afrique

2.Posté par El hadj le 22/04/2010 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un réel plaisir et avec fierté qu'on accueille ce genre d'initiatives venant d'africain(e)s. Plein succès et très bonne continuation en espérant que d'autres africain(e)s auront le courage et la volonté d'écrire des livres qui intéressent notre développement. Que les Etats Africains et les autres structures nationales ou internationales fournissent d'avantages de contributions et d'appuis pour ces initiatives. Diam ak kheweul à tous.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image