leral.net | S'informer en temps réel

Solidarité face à Ebola : Une vingtaine de médecins sénégalais au Libéria, Sierra Léone et en Guinée

En collaboration avec plusieurs agences onusiennes implantées dans le monde et particulièrement en Afrique, le programme "Volontaires des Nations Unies" est entrain de mobiliser des médecins et infirmiers pour les déployer dans les pays touchés par Ébola. Plus de 20 médecins sénégalais volontaires s’apprêtent à rallier le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée. D’ailleurs, les premiers médecins devraient quitter Dakar, hier dans la nuit, en partance pour Paris où ils seront ventilés vers ces pays.


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Décembre 2014 à 13:47 | | 0 commentaire(s)|

Solidarité face à Ebola : Une vingtaine de médecins sénégalais au Libéria, Sierra Léone et en Guinée
Les médecins sénégalais emboitent le pas aux soldats sénégalais ayant toujours répondu à l’appel de l’Organisation des Nations-Unies (Onu).Cette fois-ci, il s’agit d’un autre théâtre d’opération où plus de 20 médecins sénégalais volontaires seront déployés dans les différents pays infectés par le virus hémorragique Ébola.

Donc les médecins sénégalais, comme d’autres techniciens et spécialistes de la santé, vont voler au secours des pays tels que le Libéria, la Sierra-Leone et la Guinée où ils prendront en charge les personnes malades d’Ébola. Les premiers médecins devraient quitter, hier nuit, l’aéroport de Dakar pour Paris.

Arrivés dans la capitale française, ils seront regroupés avec d’autres professionnels de la santé venant divers pays. Les médecins sénégalais recevront leurs équipements spécifiques et autres combinaisons de protection individuelle.

Une fois dotés de leurs "armements", ils seront ventilés vers les zones endémiques comme le Libéria, la Sierra-Leone et la Guinée. Et nombreux sont des médecins sénégalais qui seront en Guinée, un pays francophone.

Néanmoins, il y aura quelques médecins sénégalais parlant anglais qui seront affectés en Sierra-Leone et au Libéria. "Par exemple, moi, je serai au Libéria compte tenu de ma feuille de route que j’ai déjà reçue par courrier électronique depuis Paris", nous confie ce jeune médecin que nous avons rencontré chez lui, hier, à la veille de son départ.

Dans le cadre de ce vaste programme de lutte contre Ébola, tout médecin postulant et recruté recevra une indemnité mensuelle de subsistance censée couvrir les frais de logements, les besoins de base ainsi que d’autres charges comme l’indemnité d’installation, l’assurance médicale, l’assurance vie, etc. Les frais de voyage seront aussi entièrement pris en charge par le programme "Volontaires des Nations-unies (Vnu).

Le Témoin






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image