leral.net | S'informer en temps réel

Sommet de la francophonie: Comment Wade a tenté de se rattraper…

Qui l’eût cru ? Le secrétaire général national du Pds a bien tenté de participer au XVème Sommet de la Francophonie, mais à sa manière.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Décembre 2014 à 07:05 | | 48 commentaire(s)|

Sommet de la francophonie: Comment Wade a tenté de se rattraper…
Si sa décision de décliner les invitations de son successeur Macky Sall a été appréciée par les “ultras” de son parti, certains de ses proches lui ont fait remarquer le manque de pertinence à boycotter une rencontre où devaient se retrouver plus de 200 journalistes, sans compter les personnalités de tous ordres qui ont bouclé hier le Forum économique de la rencontre de Dakar. Occasion n’était plus propice pour valoriser son actuel combat politique. Littéralement pris entre deux feux, avec son habituel talent de manœuvre, Me Wade a insisté pour dire qu’il ne saurait accepter une invitation du Président Macky Sall. Par contre, il considérerait avec plus d’égards une éventuelle approche de l’ancien secrétaire de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), Abdou Diouf. En clair, il était partant si une invitation officielle émanait de l’Oif, mais pour ne pas se dédire encore une fois, il a maintenu sa position de dire niet à tout signal venant de la présidence de la République du Sénégal, comme il l’a clairement souligné lors du dernier meeting de l’opposition tenu à la Place de l’Obélisque à Dakar. La principale porte d’entrée recherchée a été la famille de…Diouf, à la dernière minute. De sources bien informées, un missi dominici du secrétaire général du Pds, a contacté la famille de l’ex-secrétaire général de l’Oif (Organisation internationale de la Francophonie) pour organiser une discrète rencontre qui aurait été naturellement médiatisée pour aboutir à une arrivée en fanfare du “pape du Sopi” à Diamniadio. Et imaginez un peu le discours qu’il aurait pu y tenir ! Mais, comme il l’avait dit en 1992, (“coalition vers où ?”), l’ancien Président s’est interrogé sur les raisons et les motivations d’une rencontre : “Pourquoi” ? La cible est bien entendue identifiée. Il s’agit de Macky Sall. Pas né de la dernière pluie, le désormais plus célèbre retraité du Sénégal a naturellement envoyé une fin de non-recevoir aux envoyés de Me Wade. Du reste, c’est le Président du Sénégal qui organisait la manifestation.

Prié pour se faire honorer lors du Sommet de la Francophonie qui vient de se terminer à Dakar, en tant que troisième président de la République du Sénégal, Me Wade a décliné l’invitation, au motif que le régime issu de sa défaite s’attaquait à sa famille. Quand même constant dans sa démarche pour insister sur le volet politique des déboires judiciaires de son fils Karim Wade, cette énième manoeuvre ne pouvait prospérer car, après tout, lui et Abdou Diouf se connaissent trop bien. Deux responsables du Pds contactés par nos soins n’ont pas voulu se prononcer, attendant de “vérifier” que “l’impensable” pour le premier, “le très possible” pour le second, aient pu se produire. Abdou Diouf, selon ses proches qui ont parlé à EnQuête, n’a pas voulu prêter la moindre oreille attentive aux approches du toujours chef de l’opposition.

EnQuête






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image