leral.net | S'informer en temps réel

Son procès annoncé pour le 20 juillet prochain, Habré brandit la menace du boycott, son avocat met en garde

C’est une certitude. L'ancien Président tchadien, Hissène Habré, ne comparaîtra pas devant les Chambre africaines extraordinaires (Cae), selon un de ses avocats, Me Ibrahima Diawara.


Rédigé par leral.net le Vendredi 15 Mai 2015 à 07:46 | | 0 commentaire(s)|

Son procès annoncé pour le 20 juillet prochain, Habré brandit la menace du boycott, son avocat met en garde
L’ex-homme fort de N’Diaména, dont le procès commence à partir du 20 juillet prochain, estime que cette affaire ne relevant pas de la justice, est une affaire politique sous le manteau judiciaire. Et Me Diawara de soutenir son client non sans mettre en garde le ministre de la Justice et Garde des Sceaux qui veut faire comparaître son client de force. "Nous avons entendu Me Sidiki Kaba, peut-être est-ce une mesure par procuration, déclarer qu’il est en train de voir les modalités par lesquelles on pourrait faire contraindre le Président Hissène Habré à comparaître devant les Chambres africaines extraordinaires. Nous en prenons acte et nous l’attendons, nous verrons ce que nous avons prévu", prévient-il sur la Rfm.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image