leral.net | S'informer en temps réel

Son procès renvoyé jusqu’au 7 septembre, Habré va récuser les avocats commis par les Cae


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Juillet 2015 à 13:53 | | 0 commentaire(s)|

Le procès d'Hussein Habré risque de connaître un nouveau renvoi, le 7 septembre prochain. Hier, le président de la Chambre africaine d’assises de Dakar a ajourné le procès jusqu'à cette date pour permettre, dit il, aux avocats commis d'office de prendre connaissance du dossier. Seulement, l’ancien Président tchadien, qui a plus d'un tour dans son sac, compte les récuser. Selon les sources citées par L'As, Habré va envoyer via ses avocats attitrés (Mes Ibrahima Diawara, François Serres) une lettre de récusation à Mes Mounir Balal, Mbaye Sène et Abdou Gning. Il ne va pas s’en limiter à cela. "L'ami de Déby" va aussi déposer sur la table du président des Cae une lettre de récusation des trois avocats commis pour lui.

Les avocats des plaignants ont exprimé, hier, devant la barre, leur "regret" à la suite de la suspension jusqu’au 7 septembre du procès. Ils accusent Hussein Habré de vouloir "prendre en otage le procès" en emmenant le tribunal spécial à l’ajourner de 45 jours. Le procureur général des CAE, Mbacké Fall, a rappelé que M. Habré ne reconnaît pas le tribunal chargé de le juger. Mais, précise qu'"il n’appartient pas à Habré de récuser qui que ce soit". "Il n’en a même pas la possibilité", a-t-il ajouté. "Je dis aux avocats désignés d’office de n’espérer de lui qu’il collabore. Vous êtes désignés par le tribunal, car vous avez le droit de défendre l’intérêt de la justice (…) mais pas dans l’intérêt de Hissein Habré, qui refuse d’être défendu", a poursuivi Mbacké Fall, s’adressant à Mbaye Sène, Abdou Gning et Mounir Balane, tous présents au tribunal, ce mardi.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image