leral.net | S'informer en temps réel

Song raconte son intégration au Barça et n’a pas peur du Real

Arrivé cet été d'Arsenal, Alexandre Song a raconté ses premiers pas au FC Barcelone, évacuant le débat autour de son positionnement.


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Septembre 2012 à 13:51 | | 0 commentaire(s)|

Song raconte son intégration au Barça et n’a pas peur du Real
S’adapter au FC Barcelone n’est pas toujours chose aisée. Et s’il n’a pour l’instant pas illuminé la pelouse du Camp Nou, Alexandre Song (25 ans) s’est déjà mis au diapason d’une équipe, déjà leader de Liga. Avec 4 matches au compteur toutes compétitions confondues, le Camerounais fait le boulot, tantôt au milieu de terrain, tantôt en défense centrale. D’ailleurs, il se dit au service de Tito Vilanova, quel que soit son positionnement.

« Suis-je défenseur central ? Je joue où l’entraîneur me dit de jouer », a-t-il lâché, se disant prêt à jouer en défense pour le prochain clasico contre le Real Madrid, le 7 octobre. « Je ne sais pas si je jouerai contre le Real. C’est le choix du coach. Il est clair qu’avec Puyol et Piqué, nous sommes plus forts, mais je suis prêt et j’ai déjà joué contre Cristiano en Premier League. Je ne viens pas de commencer à jouer, je n’ai pas non plus 17 ou 18 ans. J’ai joué plus de 200 matches avec Arsenal, je n’ai pas à être préoccupé », a-t-il lancé, sûr de lui.

Et si l’ancien Bastiais est en confiance, c’est qu’il a été parfaitement mis à l’aise par ses nouveaux partenaires. « Dans ce vestiaire, il n’y a que des champions et si le coach veut que je joue, je contribuerai à ce que le club continue à gagner des titres. Ça m’a un peu surpris de découvrir des gars simples et drôles. Cette équipe est une famille et en voyant les gens heureux, je me sens comme à la maison », a-t-il avoué avant d’afficher clairement ses objectifs avec le Barça.

« Je suis avide de titres. Je n’ai rien gagné et je suis venu ici pour jouer beaucoup de matches et tout gagner », a-t-il affirmé. Jouer au milieu ou en défense, l’essentiel est ailleurs pour Alex Song. « Quand le Barça te veut, tu ne peux pas dire non. Un train comme celui-là ne passe qu’une fois dans une vie et il ne faut pas le laisser passer », a-t-il conclu. Le bonheur, c’est parfois simple.

Alexis Pereira






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image