leral.net | S'informer en temps réel

Sortie au vitriol de Wade et Idy contre Macky : Moustapha Cissé Lô entre en transe

Moustapha Cissé Lô n’a pas attendu longtemps pour répliquer aux attaques de Me Abdoulaye Wade et Idrissa Seck contre son mentor Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Mardi 22 Avril 2014 à 17:13 | | 23 commentaire(s)|

Sortie au vitriol de Wade et Idy contre Macky : Moustapha Cissé Lô entre en transe
"S’il ( Wade) vient avec comme objectif de déstabiliser le Sénégal en voulant profiter d’une situation, il nous trouvera sur son chemin", soutient le vice-président à l’Assemblée nationale. Visiblement très remonté contre l’ancien président de la République, Moustapha Cissé Lô emploie des mots très durs à son encontre avant de s’interroger : "Qu’est-ce que Wade vient f… dans un meeting ?".

Poursuivant ses propos, il déclare : « Le Président l’a dit, il ne marchandera pas la stabilité de ce pays. Le Secrétariat national va examiner cette question et se prononcera de façon officielle sur ce retour de Wade âgé de 90 ans et qui appelle à des mobilisations à la Place de l’Obélisque où il devait avoir honte de retourner. Macky Sall est garant de la sécurité de ce pays et mettra tous les moyens à la disposition des responsables de la sécurité pour barrer la route au Pds et à Me Wade qui veut se trimbaler dans les rues pour perturber la quiétude des Sénégalais. Son projet est voué à l’échec".

Sous le même registre, Moustapha Cissé Lô tacle le maire de Thiès qui s’en est pris à Macky Sall et à son régime, à son retour de Paris, dimanche soir. "Nous l’avons entendu à sa descente d’avion faire des déclarations pour occuper l’actualité. Mais tout le Sénégal sait qu’Idrissa Seck est mal placé pour donner des leçons de vertu ou de bonne gouvernance au Président Macky Sall", clame Cissé Lô sans manquer de tancer l’ex-Premier ministre. "Idrissa doit éclairer les Sénégalais sur sa gestion qui l’a conduit en prison après son limogeage en 2004. Avec lui, Wade est resté quatre ans sans rien faire. Il doit aussi justifier les 150 000 francs Cfa qu’il réclamait en tant que ministre du Commerce dans les années 90 pour l’autorisation d’importation de véhicules. Il doit aussi édifier les Sénégalais sur les nombreux scandales fonciers notés au niveau de la mairie de Thiès. Il doit surtout édifier les Sénégalais sur ce fameux protocole de Rebeuss qui reste une nébuleuse. Pour dire qu’Idy gagnerait à se taire. Parce qu’il n’a aucune crédibilité aux yeux de la majorité des Sénégalais", tonne El Pistolero dans les colonnes du Populaire.









Hebergeur d'image



Hebergeur d'image