leral.net | S'informer en temps réel

Sortie de Wade contre Macky Sall : La famille "Mboussobé" de Touba dénonce et exhume l’affaire Serigne Khadim Bouuso

La sortie musclée de Wade contre le président de la République, Macky Sall continue d'alimenter la chronique dans la Ville Sainte de Touba. Bouleversés par les propos offensants de l'ancien chef d'Etat du Sénégal contre Macky, des membres de l'illustre famille «Mboussobé» (où appartient la mère du fondateur du Mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba, Sokhna Mame Diara Bousso) sont montés au créneau pour, disent-ils, appeler à l'ordre le Pape du «Sopi»


Rédigé par leral.net le Samedi 31 Mai 2014 à 08:21 | | 0 commentaire(s)|

Sortie de Wade contre Macky Sall : La famille "Mboussobé" de Touba dénonce et  exhume l’affaire Serigne Khadim Bouuso
"Les propos du Président Wade sont très déplorables. Ils le rapetissent davantage. Cet homme est vraiment tombé de son piédestal. Il est même une honte pour tout le peuple Sénégal souverain. Ses partisans ne doivent plus le laisser verser dans cette incartade. Ils doivent lui dire la vérité. L’histoire renseigne que c’est ce même Abdoulaye qui régnait d’une main de fer au Sénégal en emprisonnant à tout va le fils d’autrui Abdoulaye. Il avait mis en prison Serigne Khadim Bousso et a orchestré sa liquidation. Pour la libération de son fils Karim, il entend basculer le pays dans la violence avec des propos irresponsables», a fulminé Serigne Moustapha Bousso, membre de cette famille et non moins responsable de l’APR à Guédé Bouuso (un quartier de Touba). Et le marabout politicien de lancer : «Aujourd’hui, toutes les autorités religieuses doivent se lever pour appeler à l’ordre Wade avant que l’irréparable ne se produise au Sénégal. Nous saluons l’attitude du Président de la République, Macky Sall et le félicitons pour sa tournée économique qui vient de prendre fin dans le Sud du pays».

…Serigne Maodo Diakhaté : l’homme qui veut s’ériger en «Maodo» de l’apaisement

Opérateur économique de son état, Serigne Maodo Diakhaté est une voix qui compte en pays mouride. Le natif de Gossas a su fréquenter les deux hommes (Wade et Macky) pendant la période des vaches grasses. Pour dire, il peut se définir comme un camarade d’infortune des deux ex-complices, aujourd’hui, vrais «rivaux». Il a fait, hier une sortie pour la paix des braves. "Aujourd’hui, la situation politique nationale est très tendue. En tant que leader d’opinion, je voudrais lance un appel pour sauver les apparences. Personne n’a le droit de bruler ce pays que nous aimons tant ! Wade et Macky doivent prioriser l’intérêt supérieur du Sénégal. Je leur supplie de fumer le calumet de la paix. Le Président, en tant que musulman doit accepter les épreuves. Il doit cesser d’agir sous l’empire de la colère" a-i-l suggéré avant d’envoyer une leçon de morale au premier des Sénégal : "Lors de ma dernière rencontre d’avec le Président Macky Sall , je l’avais toujours dit d’être patient car la patience est un chemin d’or. Je le dis que la tolérance et le pardon, sont les talismans d’un leader, d’un dirigeant qui se respecte. Nous saluons son attitude et c’est tout le peuple qui loue sa sérénité, sa discipline et nous lui demandons de persévérer dans ce sens, ne serait –ce que pour l’intérêt de ce pays qu’il veut servir dans toute la mesure de ses possibilités", a dit Serigne Maodo.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image