leral.net | S'informer en temps réel

Sortie du procureur Mbacké Fall sur le malaise cardiaque de Habré : Ses avocats rectifient et dénoncent le médecin de la prison

Le procureur Mbacké Fall avait fait une sortie sur les ondes de la Rfi pour traiter de « faux », le malaise cardiaque de Habré. Mais les avocats de ce dernier n’ont pas mis du temps pour apporter des éléments de réponse à ses allégations.


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Juillet 2015 à 15:27 | | 0 commentaire(s)|

Sortie du procureur Mbacké Fall sur le malaise cardiaque de Habré : Ses avocats rectifient et dénoncent le médecin de la prison
Les avocats de l’ancien Président tchadien ont réagi suite à la sortie du procureur Mbacké Fall sur les ondes de la Rfi pour qualifier de « faux » le malaise cardiaque de leur client. « Premièrement, à ce jour, ni l’administration pénitentiaire, ni les responsables du ministère de la Justice, ni les autres personnes impliquées n’ont démenti les informations sur l’état de santé du Président Habré. Deuxièmement, par rapport à ces scandaleuses déclarations de Mbacké Fall, la défense prend à témoin et interpelle l’équipe de la structure « Urgences Cardio », le docteur Mandiogo Ndiaye et son équipe. Au total, 7 personnes qui ont été appelées à 4 h du matin par le docteur Abdoulaye Ndiaye, médecin de la prison ruse », indiquent Me Ibrahima Diawara et ses confrères dans les colonnes du journal EnQuête. Est-ce à dire, se demandent-ils, que toutes ces personnes ont participé à ce que le Procureur appelle « ruse d’avocats ».
Ce, dans la mesure où la direction de l’administration pénitentiaire est soumise à l’autorité du ministère de la Justice d’administrer des soins normaux à leur client. Ce faisant, sa famille a initié une consultation extérieure faite par le professeur Serigne Abdou Bâ, chef de la cardiologie de l’hôpital Le Dantec. « Lors de ce rendez-vous médical, le professeur Bâ a demandé le rapport médical, les examens effectués par les urgentistes et détenus par le médecin de la prison ; ce dernier a refusé de transmettre ces éléments au Pr Bâ. Le cardiologue a été obligé de reprendre les examens, il a adressé un compte rendu et le docteur Abdoulaye Ndiaye, agissant au nom de l’administration pénitentiaire, s’est interposé pour prendre le nouveau compte rendu et refusera de le donner au Président Habré » , dénoncent-ils.






Hebergeur d'image