leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Sortie non autorisée et attaque contre le Conseil constitutionnel : Deux avocats de Khalifa Sall risquent gros


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Août 2017 à 09:33 | | 0 commentaire(s)|

Mes El Mamadou Ndiaye et Magna Brice Sylva, avocats de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal, dirigée par le maire de Dakar Khalifa Sall, ont été traduits devant le Conseil de discipline du bureau.

En effet, suite à la décision du Conseil constitutionnel de rejeter tous les recours électoraux dont celui déposé par leur coalition, ces jeunes avocats avaient tenu une conférence pour fustiger cette décision.

«Il est manifeste que le Conseil constitutionnel a voulu se réfugier derrière les considérations d’ordre formel pour rejeter le moyen sur lequel s’est fondé le recours de Khalifa Ababacar Sall.

En rendant cette décision, le Conseil constitutionnel a failli à sa mission qui lui a été assignée. Cela a un nom en droit, il s’agit d’un déni de justice parce que le Conseil constitutionnel a trouvé un prétexte pour annuler le recours. Cela est une violation manifeste qui peut être assimilée à une forfaiture. Donc, les 7 sages se sont rendus coupables du crime de forfaiture
», ont-ils déclaré.

Une sortie non autorisée qui a eu le don de courroucer le Bâtonnier de l'Ordre des Avocats. Me Mbaye Guèye , puisque c’est de lui qu’il s’agit, a, en effet, décidé de traduire les deux jeunes avocats devant la barre.

Des sources proches de cette affaire, estiment que les deux concernés qui ont déjà fini de recevoir leurs convocations, devront être auditionnés aujourd’hui, par le rapporteur qui a été désigné par l’autorité du Conseil de l’ordre des Avocats.

Les mêmes sources renseignent que les deux jeunes avocats pourraient être suspendus temporairement, si la gravité de leur actes est prouvée. Cependant, ils peuvent compter sur leurs confrères, jeunes. Lesquels ont décidé de les défendre âprement pour les faire sortir «libres » de cette affaire. A suivre…



Avec L’Observateur