leral.net | S'informer en temps réel

Sos Dakar: Excellence, Monsieur Le Président !


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Septembre 2015 à 19:48 | | 2 commentaire(s)|

Sos Dakar:  Excellence, Monsieur Le Président !
Les aléas sénégalais du courrier ont peut-être fait que ma dernière missive ne vous est pas parvenue (*) ; si tel était le cas, vous comprendrez des lors le sens de cette bouteille à la mer jetée à la baie de HANN.
Grace à votre conquérante diplomatie économique, la signature du Sénégal est aujourd’hui devenue crédible ; en atteste le niveau de financement record du PSE ; et DAKAR, la capitale de toutes les capitales d’AFRIQUE, la terre de Leuk DAOUR piaffant d’impatience , attend son heure, l’heure de la dernière étape des tournées économiques de son Président ; malheureusement, le temps est court pour mener l’ensemble des actions idoines au cœur des attentes des populations ; d’où la nécessité de cibler quelques communes. Cependant, à la vérité, il faut reconnaître que nos adversaires ont vraiment fait peu mais ont incontestablement récolté beaucoup, surtout en matière de visibilité (qui avec son autoroute long de 30 menus kilomètres et son pont noyé de Soumbedioune, qui, avec son maigre pavage et son lait à l’école maternelle. Pour de multiples autres raisons, il est nécessaire et indispensable de mener une action phare à Dakar.A cet effet, nous vous proposerons de cibler la zone communale de Hann / Dalifort :
-Le projet de Restructuration et de dépollution avec un financement de 33 milliards y est déjà un jalon majeur mais nous avons l’obligation de faire mieux et plus dans le cadre du PSE .Votre nouvelle politique de renouveau urbain et de cadre de vie sain et sécurisé appelle un saut qualitatif .Celui-ci passe, au nom de l’intérêt général ,par une meilleure rationalisation et optimisation du découpage de la zone avec un tracé plus cartésien, plus productif dans le cadre de la décentralisation ,dans un souci de viabilité économique communale accrue; c’est maintenant ou jamais que la communalisation universelle doit, avec l’implication transparente du peuple des ASSISES , corriger les découpages motivés jadis par des calculs purement politiciens ;ici, il s’agira de la réparation d’une injustice pour Yarakh amputé de ses vergers ancestraux .
-L’importance politico-économique de cette zone est manifeste car renferme près de 70 % du tissu industriel, 5 gares ferroviaires, 2 gares routières, le Port Autonome de Dakar, la SDE, la SENELEC, le Ministère de l’Environnement, le Parc de Hann, la fameuse baie, ses deux lacs ….etc. Pour la restauration de la vitrine de l’Afrique, toute laideur est à gommer et la cible est parfaite pour servir de modèle d’émergence à d’autres contrées. Ce ‘’ PUDC’’ de DAKAR intra-muros est à notre portée :
-Actions à très court terme de déguerpissements concertés et grassement indemnisés(en assurant ainsi d’avance le plein succès), de tous les bidonvilles le long de l’autoroute, garages mécaniques et ‘’entreprises ambulantes ‘’ ,foirail de moutons, parc Lambaye, abattoirs SOGAS/SERA à Diamniadio ; déplacement de quelques rangées de concessions pour la reconquête de la plage et lui faire recouvrer son rang parmi les plus belles baies du monde ;délocalisation a moyen terme de toutes les PME polluantes, dépôts d’hydrocarbures avec la raffinerie à Sendou.
-Les zones ainsi dégagées et assainies , avec de nouvelles rues entièrement bitumées, permettront, entre autres ,l’érection, d’un nouvel hôpital moderne, d’un lycée et des instituts d’enseignement professionnel ISEP……etc. et le recasement ,à titre gracieux ,des vrais pécheurs dans les poches restantes à l’intérieur du village, pas loin de la mer ; le reste à recaser de l’autre côté au niveau de l’ancien emplacement du foirail de moutons prévu d’ailleurs de rejoindre les abattoirs modernes de Diamniadio (En priorité dans des R+1 , quelques ex-résidents réels de la cite’’ tobaggo’’ pourraient en cet endroit retrouver leur bonheur ainsi que des déguerpis de quartiers’’ réguliers’’.); les vrais ‘’sans titre’’ iraient jouir de leur première propriété à Diass.
Avec ses cites résidentielles Maristes /Marinas, son parc, ses deux lacs, sa façade maritime réhabilitée, un joyau de quai de peche et de gare maritime ‘’à la Dakhonga ‘’ de foundiougne, le poumon vert de DAKAR sera davantage régénéré ,reverdi et embelli, pour des gains électoraux certes mais surtout pour la postérité ; Paris a son Boulogne, New York a son Central Park et Dakar son Hann Bel Air.
Nous en ferons une Commune Modèle et Etalon en matière de sauvegarde d’écosystèmes et de développement durable et harmonieux avec un nivellement par le haut. Le PSE ne doit laisser en rade aucune parcelle de localité au bord des chemins vicinaux de l’émergence. Notre capitale est à la fois belle et rebelle par nature mais ne résistera pas à un ‘’PUDC ‘’ de l’ingénieur-bâtisseur ; cela fera l’effet d’un remède de cheval ; ce cheval : notre emblème et notre marque de fabrique en matière de galop et de cadence de réalisations. Peu importe que la complète exécution se réalise avant 2017 ou au cours du 2eme mandat ; l’essentiel est que les populations aient une claire conscience des objectifs de ce projet chiffré, de son échéancier et de sa maquette, en boucle continue dans les medias.
Pour finir , nous restons convaincus que la bataille de DAKAR ne doit pas avoir lieu mais doit être gagnée d’avance.
(*)lettre prémonitoire car envoyée quelques jours avant la grande houle qui a frappé le littoral

YORO BA DIR.ADJT ICSPORT, CONSEILLER MUNICIPAL HANN BEL AIR
E-mail : agnamgodo@gmail.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image