leral.net | S'informer en temps réel

Soulagement à Dieuppeul et ses environs : Le gang qui s’attaquait aux dames démantelé


Rédigé par leral.net le Dimanche 10 Avril 2016 à 05:29 | | 5 commentaire(s)|

Soulagement à Dieuppeul et ses environs : Le gang qui s’attaquait aux dames démantelé
Les populations des quartiers de la SICAP, Liberté, Dieuppeul et des environs du stade Demba Diop peuvent pousser un grand ouf de soulagement. Puisque la police vient de les débarrasser d’un gang composé d’une dizaine de personnes spécialisées dans le vol à l’arrachée. Le chef de la bande, S. Diagne, a été arrêté.

En effet, lors des opérations du gang, muni d’une lampe à décharge électrique, il était chargé de tenir en respect les individus dépouillés. Ses acolytes profitaient des embouteillages pour ouvrir les portes des voitures qui n’étaient pas sécurisées et se saisir de tout ce qui se trouvait à portée de main : sacs, portables, tablettes et autres gadgets.

Leur particularité est qu’ils ne s’attaquaient qu’à des dames. Mais, leur manège a pris fin dans la nuit du 2 avril 2016. Car, les bandits ont eu la malchance de tomber sur une dame qui était prête à récupérer son téléphone, quel qu’en soit le prix à payer. Lorsque son téléphone portable a été arraché, la dame les a poursuivis. Chargé de veiller à la retraite de la bande, S. Diagne s’est interposé et a sommé la dame de rebrousser chemin si elle tenait à sa vie.

Il a brandi la lampe torche à décharge électrique neutralisante. Un riverain, qui a assisté à la scène, a convaincu la dame de renoncer à la poursuite et d’aller avertir les éléments du commissariat de Dieuppeul qui étaient dans les parages.

Pendant ce temps, des soldats du feu qui passaient par là se sont joints aux riverains pour se lancer à la poursuite de la bande qui, plus loin, était en train de dépouiller une autre dame. Toutefois, seul S. Diagne a été appréhendé.

Face aux hommes du Commissaire Marème Diao, S. Diagne a nié tout ce dont on l’accuse. Il a tenté de couvrir les membres de sa bande. Sauf que les limiers ont trouvé dans son sac, un tournevis, un pince testeur et la fameuse torche.

D’ailleurs, il a été formellement reconnu par la dernière victime. Agé de 22 ans, l’électricien a été déféré au parquet depuis hier, pour le délit de vol en réunion commis la nuit avec un instrument à décharge électrique (torche Tayser neutralisante).

Source ‘’Enquêteplus’’






Hebergeur d'image