leral.net | S'informer en temps réel

Souleymane Diawara face à Hoarau « Ce sera un beau duel »

Souleymane Diawara s’en lèche déjà les babines. La perspective de museler l’attaquant réunionnais Guillaume Hoarau à l’occasion du match Bordeaux-Psg excite l’international sénégalais qui souhaite sortir vainqueur de ce duel.


Rédigé par leral.net le Samedi 10 Janvier 2009 à 03:57 | | 0 commentaire(s)|

Souleymane Diawara face à Hoarau « Ce sera un beau duel »
Pour un duel, c’en est vraiment un. Au-delà du choc que constitue le match Bordeaux-Paris saint Germain, la grande attraction de cette rencontre sera bel et bien l’opposition entre Guillaume Hoarau la fléche du Psg et Souleymane Diawara le « roc » des Girondins. Pour cause, l’international sénégalais aura la lourde responsabilité d’être au marquage de celui qui est considéré comme la révélation parisienne de ce début de saison. Un duel que le défenseur des Lions attend avec impatience d’autant que l’avant-centre parisien avait inscrit le premier de ses onze buts en Ligue 1 en août dernier face à Bordeaux, avec à la clé une victoire du PSG au Parc des Princes (1-0). Suffisant pour exacerber la vengeance de Soul qui s’excite déjà à l’idée d’opposer une résistance farouche à Hoarau réputé être un renard des surfaces patenté. « C'est un beau duel en perspective, le genre que j'aime », déclare l’international sénégalais (dans les colonnes de Sud-Ouest) qui pour cette fois-ci n’entend pas se laisser prendre au dépourvu par le longiligne attaquant réunionnais. « Son profil, quand je l'ai découvert à l'aller, m'avait un peu surpris. Je ne le pensais pas aussi long , avoue t-il. Dès lors, Souleymane Diawara, visiblement pressé d’en découdre avec Hoarau, d’avoir une petite idée derrière la tête pour museler la tour de contrôle parisienne : « je pense avoir compris assez vite comment défendre sur lui. L'idée, c'est d'arriver à le devancer ou alors de le laisser dévier et d'être présent à la retombée sur le deuxième ballon ». Pour autant, l’international sénégalais pense que le nouveau chouchou du parc des princes n’est pas la seule arme fatale des Parisiens. Loin s’en faut selon Soul d’autant que poursuit-il « Luyindula, Sessègnon ou Giuly, sont d'excellents joueurs d'attaque Et ce serait une erreur de se focaliser sur Hoarau, même s'il est atypique. »

Amadou Lamine Mbaye 24h Chrono






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image