Souleymane Jules Diop, mais oui, s'il le faut

Rédigé le Mardi 21 Mai 2013 à 00:08 | Lu 9121 fois | 25 commentaire(s)

Le site Internet de Cheikh Yérim Seck aime bien parler de Souleymane Jules Diop. Il ne s’agit pas de révélations concernant sa vie personnelle, mais d’une nomination annoncée à la tête de la cellule de communication de la Présidence de la République. Si cette nomination est confirmée, Souleymane Jules Diop, ne la doit qu’à son travail, sa compétence et son mérite, pour tous les sacrifices consentis pour libérer ce pays des mains de Wade. C'est sa seule compétence qui lui vaudrait cette nomination et personne d'autre. Il y a évidemment des personnes hostiles au retour de Souleymane Jules Diop au pays, peu nombreuses mais très agitées.



Souleymane Jules Diop, mais oui, s'il le faut
A Leral, nous connaissons la rigueur et la grandeur de cet homme. Et nous disons que le président Macky Sall ferait bien de s’entourer d’hommes de cette qualité, ce qui lui permettrait au moins de mettre fin à cette communication hasardeuse. A notre connaissance, la République met au même pied d’égalité tous les Sénégalais et Souleymane Jules Diop n’a pas contribué au départ de Wade moins que ces quelques personnes bien connues, qui font tout pour qu’il ne revienne pas au pays exercer ses compétence, parce qu’ils ont peur qu’il révèle leurs propres carences. Souleymane Jules Diop est un de nos meilleurs écrivains, un de nos meilleurs communicants et sans aucun doute un de nos plus vaillants compatriotes. Il mérite tout de notre pays, pour s’être donné corps et âme pour le changement dans ce pays, bien avant tout le monde. C’est mesquin de penser que le président Macky Sall ne doit pas le nommer, pour le plaisir d’une ou deux personnes bien connues pour leur incompétence et leur légèreté, qui ont pour seul argument que « Macky Sall doit gouverner avec ses amis ». Souleymane Jules Diop n’a jamais été mêlé à des histoires de femmes ou d’argent. Il est connu pour sa rigueur, sa simplicité et il est dommage que des gens qui ne doivent s’en prendre qu’à leur incapacité, s’en prennent à un homme qui ne fait que travailler, du lundi au lundi. Souleymane Jules Diop est un travailleur infatigable et un homme d’une rigueur morale qui force notre admiration. Dans la presse, il compte plus d’amis que d’ennemis, respecté parce qu'il ne fait pas partie de ceux qui ont mangé dans le bol d'anciens maires, banquiers bien connus, ceux qui ont traité Macky Sall de Rastignac et qui clament aujourd'hui qu'ils sont "ses amis d'hier", ceux qu'aucun journaliste ne respecte. Ils veulent que Souleymane Jules Diop soit exilé, pour qu'ils continuent à faire étalage de leurs carences sans aucune crainte. Nous serions hypocrites de ne pas le souligner. Malheureusement, dans ce pays, n’importe quel énergumène peut se lever et attaquer un honnête citoyen. C’est un bon présage, nous le disons et le président Macky Sall a été bien conseillé de faire appel à SJD. Nous sommes heureux à Leral et ce sentiment est partagé par la plupart de nos confrères, il était injuste de sous-utiliser Souleymane Jules Diop en le laissant dans un bureau à l’étranger, après tout ce qu’il a fait pour ce pays. A Macky Sall, les Sénégalais sont déjà sûrs qu’il ne donnera que de bons conseils et sera la voix des sans voix à ses côtés. Tout le reste n'est que procès d'intention.



1.Posté par moro le 21/05/2013 00:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SJD n'a plus besoin d'aller chercher un avocat pour se justifier ou se defendre. Leral a deja fini le boulot. Gratuitement?

2.Posté par laaayelow le 21/05/2013 00:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vs dites: SJD est respecté parcequ'il ne fait pas partie de ceux qui ont mangé ds le bol d'anciens maires, banquiers biens connus, ceux qui ont traité Macky Sall de Rastignac et qui clame aujourd'hui qu'ils sont "ses amis d'hier", ceux qu'aucun journaliste ne respecte.
L'auteur de cet article aux allures de propagande "bien mal déguisée", a t-il oublié que SJD a été le premier à tirer sur macky sall pendant et après qu'il soit sorti du pouvoir de wade? D'ailleurs si vs y regardez de plus près, ce sont les mèmes grieffes qu'il faisait à macky que ce dernier est entrain de reproduire en tant que président de la république ds sa gestion des affaires de la cité( souvenez vs des diatribes de SJD concernant les nominations et le recasement des proches et parents de macky ds les divers ambassades). L'histoire semble bien se répéter et on dit souvent que l'habitude est une seconde nature.
Pour ce qui est de SJD, s'il était logique avec lui mème et avec les principes qu'il semblait défendre à l'époque, il ne devrait mème pas accepter sa fonction actuelle, car c'est exactement ce qu'il reprochait à macky, c'est à dire, planquer ds nos consulats et ambassades des gens qui ne sont pas des diplomates de métier et qui n'ont reçu aucune formation pour cela Il est alors évident que lui, au mème titre que les latif, alioune tine, abdou azizi diop et autres, n'était mù que par ses intérets personnels et non ceux des populations.

3.Posté par Amadou le 21/05/2013 01:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo SJD, je suis vraiment content pour toi.
Tu mérites même plus que ca, car tu t'es battu corps et âme pour le peuple sénégalais.
Bonne continuation.
Ton ami Amadou Ba depuis Sudbury au Canada

4.Posté par Tah! le 21/05/2013 01:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n’est ni par sentiment de haine ni par esprit de parti. Ce n’est pas non plus par soif de vengeance. Macky Sall a nourri pendant trois ans la horde de plumitifs du journal « Il est midi » qui ont fait déferler leurs baves injurieuses sur d’honnêtes citoyens et sur moi-même. Son homme de main, Ndiogou Wack Seck, dans ses meilleurs jours, avait même bénéficié d’un groupe électrogène acheté par la Primature que dirigeait Macky Sall, qui indiquait lui-même la voie à suivre en s’attaquant à des hommes honorables comme Mamadou Dia et Amath Dansokho. Malgré tout, quand ses frères libéraux se sont vengés de ses attaques et quand Abdoulaye Wade a voulu l’humilier, j’ai été parmi ses plus grands défenseurs, l’enjoignant de quitter le Pds. Je ne peux donc être accusé de parti-pris. C’est une nécessité qu’arrivés à ce point dans la marche de notre pays, confrontés à des échéances qui seront décisives pour son avenir, nous exigions de chaque prétendant à la Magistrature suprême un minimum de vérité. Le leader de l’Apr en avait lui-même fait une exigence, qui avait convoqué le corps diplomatique accrédité à Dakar dans un hôtel, pour mettre en accusation son prédécesseur à la Primature, en violation flagrante de la présomption d’innocence.




Nous sommes donc effarés de découvrir que pendant qu’Idrissa Seck était inculpé et envoyé en prison, pendant que les missions rogatoires enquêtaient à l’étranger pour trouver les preuves de sa culpabilité, se manigançait un gigantesque détournement de fonds publics sur lequel Macky Sall est aujourd’hui interpellé. C’était en effet pendant la même période de l’année, à l’été 2005, que sept milliards de francs taïwanais destinés aux populations démunies ont été détournés par Pierre Aïm, ami du président Abdoulaye Wade, qui a lui-même avoué qu’il avait mis un milliard de francs dans sa poche et logé le reste dans un compte d’un prétendu ami de Karim Wade, à la demande du chef de l’Etat. Poursuivi par la clameur, le chef de l’Etat avait fini par déclarer, dans un communiqué du Conseil des ministres, qu’un de ses amis lui avait « offert » de l’argent qu’il voulait remettre dans les comptes du Trésor. C’était la première fois que dans l’histoire de ce pays, un communiqué du Conseil des ministres, celui du jeudi 5 janvier 2006, contenait un mensonge aussi grave.




Selon l’explication de Macky Sall, l’argent, celui de Taïwan bien sûr, a été restitué et distribué à différents ministres. Une explication qui ne peut pas suffire. Comment a-t-il été restitué, dans quels comptes, par qui, et pourquoi avoir versé de l’argent d’un obscur ami du chef de l’Etat dans des comptes du Trésor, sans aucune loi de finances rectificatives, sans dire dans quel compte cet argent a été viré ? Quel que soit le bout par lequel on prend cette affaire, il s’agit d’un détournement de fonds publics et Macky Sall ne peut pas s’en laver les mains avec ses réfutations captieuses. C’est trop gros pour être avalé et la réponse qu’il donne face à une affaire d’une telle gravité est simplement scandaleuse !




Au même moment, toujours pendant l’arrestation d’Idrissa Seck, se déroulait un autre détournement sur lequel des preuves évidentes ont été fournies, au moins concernant le virement de 26 milliards de francs qui ont disparu dans la nature, qui devaient servir à la construction de villas présidentielles elles-mêmes introuvables. Mais là aussi survient un curieux retournement de situation. Interrogé sur la question de savoir s’il allait convoquer Karim Wade dans les mêmes termes, Macky Sall s’est rebiffé, déclarant que s’il devait le refaire, il demanderait l’avis d’Abdoulaye Wade avant de convoquer son fils, ne sachant pas que « c’était si important ». Monsieur ne se donne aucune limite, sur le chemin de la repentance. Il peut même accueillir Karim Wade dans une équipe qu’il va diriger.




Il s’agit d’une absolution choquante. Et quand même on penserait qu’il en voudrait à celui qui lui a causé tant de souffrances, il dit que non. Le président aurait été « abusé ». Monsieur Sall est donc tombé des grandeurs, par ce qu’il avoue être une maladresse qu’il ne répétera plus. Que n’a-t-il pas ajouté un merci à ses bienfaiteurs puisque de ses propres aveux, il n’est redevable des honneurs qu’il a reçus et de sa haute fortune qu’à la bonté des Wade et à leur générosité.




Soit ! Il doit au peuple qu’il appelle à l’élire, des réponses précises sur ses actes de gestion. Les Wade ne nous aideront jamais dans ce sens, puisqu’ils sont les instigateurs de tous ces scandales. C’est le cas de cette licence attribuée aux trafiquants de drogue de Ndangane Samba alors que Macky Sall était Premier ministre et Djibo Kâ ministre de la Pêche. Idrissa Seck a été interpellé sur sa gestion de la plus violente des façons, jeté en prison, alors que la moindre preuve de sa culpabilité n’avait été produite par ses accusateurs. Il serait donc injuste que l’on se taise devant tant de faits accablants et de mensonges évidents. A Macky Sall, nous demandons la vérité sur cette affaire. Nous ne pouvons déroger à cette règle sans être injustes. Il louait un modeste appartement à Derklé. Il possède maintenant une radio qui vaut 200 millions de francs, un appartement plus coûteux à Huston, une maison qui vaut un milliard de francs dans laquelle il vient de déménager avec un parc automobile que personne ne possède dans ce pays. Qu’il nous dise comment il s’est bâti cette fortune colossale en six ans. Nous osons aussi lui demander, lui qui a fait nommer sa sœur à l’ambassade du Sénégal à Paris, son frère à l’ambassade du Sénégal en Chine, son beau-frère au Consulat à New-York, s’il ne souffre pas des mêmes maux dont il accable l’actuel régime. Et que ceux qui ont eu la patience de me lire me disent s’ils ont vu dans mes écrits une volonté de nuire ou un souci de vérité. Qu’ils me disent, dans ce qui vient d’être dit, une seule chose qui ne méritait pas d’être sue par mes concitoyens. Qu’ils me disent ensuite si un homme qui figure dans un rapport d’une institution comme l’Onel, pour avoir voté de force dans une élection, sans pièce d’identité, qui a fait nommer les membres de sa famille dans nos ambassades et consulats alors qu’ils n’ont jamais été diplomates, qui, parti de rien, s’est bâti une fortune colossale en six ans, ne mérite pas que l’on s’interroge sur ses prétentions.




SJD

5.Posté par Khalèbou-djiguène le 21/05/2013 02:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@TAH ! Merçi beaucoup et du courage VIVE LE M23 PATRIOTIQUE

6.Posté par mouuuuuuuu!!!!!!!!!!!!!!! le 21/05/2013 08:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ha oui!!!! Leral vient de dévoiler sa position politique. Ce billet de votre rédaction prouve que que vous êtes du côté du pouvoir et que vous avez perdu de ce fait toute crédibilité. Quand des journalistes parviennent à confirmer leur position partisane, ils feraient mieux d'accepter que leur papier n'est qu'un organe de parti, donc ne reflétant que les points de vue de ce parti. VOUS M'AVEZ SURPRIS ET Déçu. MOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

7.Posté par LERALAAT le 21/05/2013 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M dieng de Leral devrait avoir honte. Dire que Jules est un ange est faux. VOila un larbin QUI TRAVAILLE EN DOUCE POUR iDRISSA sECK QUI LUI AVAIT financé son défunt journal, l'événement du soir".
aPRES AVOIR ACHETe ses papiers auprès de Monsieur Sammy Chaupin, il s'est fait appelé DIOP-CHAUPIN, s'est marié avec ce nom au Canada avec une femme blanche qu'il avait enceintée, et renonnu leur fille sous ce nom, et renié sa femme Fatou Diallo, qui a élévé seul leur fils pendant 10 ans, sans un rond de Jules, alors qu'il culbitait des filles dans des chambres d'hotel en Europe et au Canada.

dAME dIENG DE lERAAL EST UN LARBIN; IL DOIT NOUS DIRE COMBIEN IL A RECU POUR ETRE LE LAUDATEUR.

8.Posté par deuguite le 21/05/2013 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous l'acceuillerons à l'aeroport ,un digne fils du pays

9.Posté par taf taf le 21/05/2013 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ns somme vraiment,content de cette noulle,car sjd a contribuer de sa maniere a deloger les wade du palais

10.Posté par samba le 21/05/2013 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce qu a poste tah suffit largement comme reponse ..preuve que ces SJD et consort ne nous respectent pas !esperons qu il continue a poser ces meme questions a la presidence au nom de la transparence et de la bonne gouvernance ,il a tellement parle de milliards taiwanais par la ,tresor par ci ,et le nom de Macky revient toujours donc......SJD ....?

11.Posté par samba le 21/05/2013 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce qu a poste tah suffit largement comme reponse ..preuve que ces SJD et consort ne nous respectent pas !esperons qu il continue a poser ces meme questions a la presidence au nom de la transparence et de la bonne gouvernance ,il a tellement parle de milliards taiwanais par la ,tresor par ci ,et le nom de Macky revient toujours donc......SJD ....?

12.Posté par So le 21/05/2013 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toute façon si le Senegal a un enemi c bien sa presse.
On a vraiment une presse nul

13.Posté par KOR DADO le 21/05/2013 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rendez à Cesar ce qui est à Cesar. Si vous voulez la Vérité sur SJD, ècoutez ou réécoutez toutes ses k7... j'ai toujours dit que s'il y'avait "4SJD" au Sénégal, je retournerais dans mon pays pour y travailler et pour de bon.

14.Posté par juge le 21/05/2013 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

.SON PAPA EST UN TOURISTE CANADIEN.SJD EST CE QU'IL Y A DE PLUS PUR COMME.....

15.Posté par LOL le 21/05/2013 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'ARTICLE DE CE MATIN A MYSTÉRIEUSEMENT DISPARU DE DAKARACTU

L'ARTICLE DE CE MATIN A MYSTÉRIEUSEMENT DISPARU DE DAKARACTU



L'ARTICLE DE CE MATIN A MYSTÉRIEUSEMENT DISPARU DE DAKARACTU



L'ARTICLE DE CE MATIN A MYSTÉRIEUSEMENT DISPARU DE DAKARACTU



L'ARTICLE DE CE MATIN A MYSTÉRIEUSEMENT DISPARU DE DAKARACTU



L'ARTICLE DE CE MATIN A MYSTÉRIEUSEMENT DISPARU DE DAKARACTU



L'ARTICLE DE CE MATIN A MYSTÉRIEUSEMENT DISPARU DE DAKARACTU



16.Posté par xorom soukeur le 21/05/2013 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

franchement le courage et la constance de sjd dans son apre combat contre les derives autoritaires du clan wade sont a magnifier.jule a eu le merite de denoncer et de clamer haut ce que bcp de senegalais pensaient tout bas.sjd a eu le merite de s'attaquer frontalement a certains lobbies au moment meme ou certains d'entre eux ont le culot l'outrecuidance de blasphemer en se faisant passer pour des envoyes de dieu voire meme carrement pour dieu.au moment ou la plupart des senegalais consideraient que s'attaquer a ces individus etait une veritable heresie ?.qu'on l'aime qu'on ne l'aime pas en tout cas sjd ne laisse personne indifferent.ces gens du pds refusent categoriquement de voir la realite en face.osons reconnaitre en wade un grand batisseur et qu'il a contribue a changer de beaucoup la face de dakar et du senegal mais osons reconnaitre egalement que tous les actes poses par waden'ont pas ete benefiquies pour le pays.sinon comment admettre qu'un president puisse confier a son seul fils 5 postes ministeriels ?franchement je vous prie de me dire ou de me citer une seule republique normale ou un tel acte a ete pose ?wade a eu a beneficier de l'avion presidentiel aucun senegalais n'a eu a contester cet de fait parceque tout a fait legitime mais trouvez vous normal que son fils karim puisse disposer d'un jet prive au moment ou aucun membre du gouvernement et le 2ieme personnage de l'etat en l'occurence le president de l'assemblee ne beneficient pas de ces privileges.au nom de quoi a t'on permis que wade pere et fils seuls puissent beneficier de ces privileges ?vous trouvez normal qu'ils soient les seuls beneficiaires de tous ces avantages ?.ces actes osons le dire ont aiguise une rancoeur tenace de certains ministres et du peuple a l'endroit de karim.quand wade se permet de tresser a tout bout de champ des lauriers a son fils allant meme jusqu'a dire a son fils (je dirai a ta mere que tu as bien travaile).croyez vous que karim soit plus meritant que ces millions de jeunes senegalais.remettez autant de milliards a ces jeunes et vous vous rendrez compte qu'ils sont aussi capables que karim a construire des routes des tunnels aussi prestigieux que ceux realises par karim.comment admettre que wade puisse confier les milliards des travaux de l'anoci a son fils ?comment admettre egalement que wade ait pu confier egalement le pilotage du fesman a sa fille syndiely ?disons nous la verite et dites moi franchement dans quelle republique normale verrez vous un president se comporter de cette sorte .?ces gens du pds se sont focalises uniquement sur les grands travaux de wade ce qui en soit n'est pas une mauvaise chose mais ils ont oublie au passage que l'ethique la probite morale et intellectuelle la bonne gouvernance sont des aspects tres importants a prendre en consideration et auxquels le peuple tient beaucoup..ces erreurs et errements de wade ont ete a l'origine de cette cuisante defaite electorale qui a ete une veritable raclee electorale

17.Posté par kaluraku le 21/05/2013 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je rêve du jour ou ce bâtard de S J D sera brûlé vif à la place de l’indépendance.

18.Posté par kaluraku le 21/05/2013 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je rêve du jour ou ce bâtard de S J D sera brûlé vif à la place de l’indépendance.

19.Posté par Akila SARR le 21/05/2013 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La logique voudrait que si l'on se lance dans la voie de défendre les intérêts du peuple, chose très noble, que l'on le reste pour toujours et que l'on ne prend pas part dans tel ou tel parti. SJD est quelqu'un de très malin, qui sait se faire écouter et qui sait dire au bon moment ce qu'il faut dire. Son patriotisme, il le montre à sa manière. Mais pensez vous qu'une personne bien éduquée, responsable, qui aime son pays, etc. puisse traiter son président de la république et certaines autorités de tous les noms. Je vous invite à réécouter les émissions de SJD. Il sait dire la vérité mais n'a pas la manière, il fait montre d'une indiscipline, une arrogance dans ces émissions. Beaucoup de gens se posaient la question de savoir mais où est ce que monsieur a pu avoir telle ou telle information.
Quand aime son pays, il y a une façon de l'exprimée et quand on aime son pays ce n'est pas en traitant ses dirigeants de tous les nom d'oiseaux à la face du monde entier qui est la solution aux injustices.
Un mot à mon président Macky Sall, souvenez vous bien de Monsieur, si vous le mettez dans votre gouvernement vous avez intérêt à lui donner tout ce qu'il veut sinon tous vos secrets d'Etat seront à la rue. Ce serait vraiment désolent pour un gouvernement de garder un perroquet et de surtout de lui nourrir avec du piment.
wassalam!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

20.Posté par Boyoujules le 21/05/2013 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah weuy, Souleymane ce qui me plait chez lui est qu'il est direct. Ce n'est pas un Nafekh comme les autres. Je le connais tres bien et il ne jetera pas des fleurs au president et ou son entourage pour un poste ou billets de banque ou piston. Je suis un de ces boys, je veux qu'il m'aide mais comme il ne fait pas de dialgati ou de piston je prefere taire mes doleances.

En tous les cas. C'est un homme de principe, il n'est pas opportuniste ni hypocrite. Ce qui est tres rare actuellement au Senegal. Qu'Allah l'accompagne dans sa mission et le protége contre ses ennemis

21.Posté par kathior ka le 21/05/2013 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

État de droit, gouvernance vertueuse, transparence, etc. à l’épreuve des faits.
« Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde. »

Un recteur qui ignorait royalement l'autonomie des structures et les lois du Sénégal, avec une gestion hors norme tant décriée par les syndicats et des citoyens de tous bords se retrouve nommé Ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche, sans autre forme de procès. Les faits avérés qui lui sont reprochés sont d'une telle gravité qu'il ne doit certainement son "salut" (c'est temporaire, car un jour chacun rendra des comptes, ces anciens amis du PDS ne diront pas le contraire) que grâce la transhumance du PDS à l'APR à la 25ème heure. Les "amis" avant la patrie.

Sauvons nos universités publiques du naufrage.
(leral.net 9 oct. 2012 de Citoyen)

Malgré les moyens substantiels mis à la disposition de l’enseignement supérieur de notre pays, les résultats sont qualitativement et quantitativement loin des normes de l’UNESCO. Nos instituions d’enseignement supérieur ont surtout un problème de management ([b]mal gouvernance, corruption, népotisme, dépenses de prestige, gestion solitaire en lieu et place de la gestion démocratique et légale, non respect des lois et des règlements, etc.[/b]) avec la complicité active ou passive de la communauté universitaire ([b]avantages indus, intimidations, etc.[/b]), des autorités étatiques qui, jusqu’à présent, feignent de ne rien savoir (n’ont-ils pas les moyens de savoir ce qui se passe ?) pour éviter la confrontation avec ceux (les amis politiques !) qui sont nommés à la tête de ses structures et qui agissent parfois comme des monarques en gérant la chose publique à leur guise.

Face à la démission de l’État, nos universités croulent sous le poids de dettes dues aux créanciers (banques, hôpitaux, Sonatel, Senelec, SDE, fournisseurs divers) et chaque corporation s’évertue à demander toujours plus pour « améliorer ses conditions d’existence » et parfois au détriment des intérêts de la communauté. Ainsi donc, la crise est donc une conséquence logique de l’inaction de l’État.
En effet quand les dirigeants (nommés par les autorités) gèrent la chose publique en dehors des normes établies sans être inquiétés le moindre du monde (pour ne pas dire promus à des stations plus juteuses), les syndicats demanderont des chosent hors normes et c’est le début du CHAOS.
A l’État de faire l’état de la gestion de ceux qu’il a nommé, punir ceux qui se sont montrés indélicats et récompenser les autres, ensuite il serait facile de demander aux syndicalistes de faire preuve de mesure et enfin sévir dans le respect de la loi si de besoin. Il est temps de restaurer l’État de droit (et donc des devoirs) ; il est indispensable, avant toute promotion, d’étudier sérieusement la gestion présente et passée du pressenti.

L’État ne peut continuer à protéger et promouvoir ceux qui mettent à genoux nos institutions d’enseignement supérieur et jeter en pâture les syndicats. Je pense que les responsabilités sont partagées.
Des assises de l’Éducation avec ceux qui bloquent le système pour des raisons personnelles ou émotives ne serviraient à rien, je proposent des assises des anciens (Recteurs, Professeurs ou hauts cadres à la retraites) du système pour faire des propositions objectives. Il est souvent difficile d’être juge et parti.
Il n’est jamais trop trad pour bien faire un devoir citoyen.

----------------------kathior, 24 novembre 2012 00:18 de nettali ----------------
DÉCLARATION SAES

La section SAES-UGB s’est réunie en AG ce jeudi 11 octobre 2012 en vue d’évaluer la situation qui prévaut en interne au sein de notre institution universitaire.
Devant le constat :
d’une situation générale de mal gouvernance,
de non fonctionnement des structures et directions démultipliées,
de non respect des textes universitaires,
de mauvaise gestion des deniers publics alloués à l’UGB,
de la dégradation des conditions de travail,
de recrutements massifs et clientélistes de personnels non prévus dans le budget en cours,
de retard dans le paiement des salaires et de retenues sur salaires non versées.
L’Assemblée Générale de Saint-Louis condamne avec la dernière énergie le mode actuel de gestion du Recteur Mary Teuw Niane....
...
L’Assemblée générale, note avec indignation, désolation et amertume que le Recteur de l’UGB n’a respecté aucun des engagements qu’il avait pris lors de ses dernières rencontres avec le bureau de la section SAES.
Ainsi, l’AG exige :
le respect des textes en vigueur sur le recrutement de personnels enseignants non titulaires,
le paiement sans délai de toutes les sommes dues :
Heures Complémentaires du second semestre,
perdiem de voyage d’études aux ayant droits restants,….
le versement effectif des prélèvements opérés sur les salaires des enseignants au profit de certaines institutions financières,
le paiement effectif des sommes dues aux institutions sanitaires,
L’AG regrette la lecture partielle ou contextuelle que le Recteur fait des textes qui nous régissent. Elle insiste sur l’urgence de la situation désastreuse dans laquelle se trouve l’UGB et interpelle les pouvoirs publics sur la nécessité d’auditer les fonds alloués.
Nous restons mobilisés pour la sauvegarde et la défense de notre institution.
Vive l’Université sénégalaise, vive le SAES.

Fait à Saint-Louis le 12 octobre 2012.
L’Assemblée Générale
-------------
SYNTUS (Syndicat des travailleurs de l’UGB de Saint louis).
Saint Louis, 22/06/2012.

APPEL A LA COMMUNAUTÉ CONTRE LES DÉRIVES D’UNE GESTION SOLITAIRE.

Depuis quelques années la gestion solitaire, le subjectivisme, le népotisme et les règlements de compte sont monnaie courante a l’UGB. Dans la vie des établissements ( UFR LSH, CCOS…) comme dans la gestion des ressources humaines (recrutement, traitement salarial, nominations) les exemples ne se comptent plus. Retraits de prérogatives, mises en quarantaine et tentatives d’humiliation sont le lot de ceux et celles qui qui refusent de marcher au pas et qui ont osé faire face.

LE SYNTUS FERA FACE COMME PAR LE PASSE.

Nous avons toujours préfère le dialogue social constructif a la confrontation. C’est pourquoi depuis la tentative avortée de licenciement dont certains de nos camarades ont été victimes en 2010 et toutes les tentatives vaines de déstabiliser notre syndicat, nous avons voulu rester sereins et positifs.
Seulement la récidive dans l’irrespect et le manque de considération à l’ endroit des travailleurs y compris certains de ces collaborateurs attitres, du Recteur, mettent gravement en péril la gestion démocratique et la justice sociale.
C’est pourquoi sentinelle au service exclusif de l’institution, le SYNTUS est résolu a faire face pour réinstaller la confiance et la joie de travailler ensemble toutes composantes confondues au développement concerté de l’UGB.

VIVE LES SYNTUS, VIVE L’UGB.
L’Assemblée générale

22.Posté par hermon le 21/05/2013 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est sans doute la nomination la plus intégre que Macky ait faite.Une chose est sûr, il ne sera pas là pour cirer les godasses de Macky afin de garder ses privilèges.
C'est une assurance vie pour Macky pour sa gestion du pouvoir. Il a bien raison de se défait ces soit disant Spleen docteur alors qu'ils ont comme des chaussures.
SJD est un homme de principe et notre pays a besoin de ce genre d'homme pour aller de devant.
Wade nous a atteint le paroxisme de la médiocrité et il est temps de penser au peuple.

23.Posté par BFS le 21/05/2013 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense logique que SJD occupe ce poste. Il ne faut pas faire une analyse subjective de cette affaire mais plutot objective; SJD a toujours été logique dans son combat et il l'a dit dans ses débuts. Il n'était pas contre Wade personne physique, mais le modèle de gestion, la forme de gouvernance qu'il ne pouvait pas supporter. Donc toutes personnes faisant parti de ce régime étaient considérées comme Wade et pas de demi mesure dans son traitement. Et son devoir en tant que sénégalais été de la combattre à sa manière en information juste. Il fait parmi ceux qui connaissaient le mieux Abdoulaye WADE pour avoir beaucoup eouvré pour lui dans l'opposation. Beaucoup de publications de WADE sont écrites par SJD.

Je pense qu'il sera et retera logique. Les sénégalais sont suffisament éveillés et informés.

Que Dieu Protége le SENEGAL!

24.Posté par DJIBY DIALLO le 26/05/2013 01:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SJD voici quelqu'un qui a eu le courage de dire ses 4 vèritès a Me wade,au moment ou tout le monde lui faisait des courbettes,il avait fait ça pour le pays il mèrite qu'on lui rende hommage comme a tous les senegalais qui s'ètait lever pour libèrè pays oui j'ai bien dit libèrè,car si le projet de wade avait abouti,nous serions comme les togolais et les gabonais diriger par une dynastie des wade, et cela est inacceptable car etre dirigè par quelqu'un qui n'a qu'un seul mèrite etre le fils de son père prèsident, est inimaginable au senegal celui qui diriger le senegal doit d'abord s'imprègner des realitès du pays, donc tout ça pour que dire tout ceux qui avait combatus ce projet de la famille des wade mèrite notre respect et souleymane jule diop fait parti de ceux-la,merci a toi JULE mais le combat continu,

25.Posté par ba le 27/05/2013 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SJD bienvenue au pays ,pour qu'au moins la communication soit efficace,car quoi qu'on puisse dire le PRÉSIDENT MAKY ET SON GOUVERNEMENT BOSSE.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Dans la même rubrique »
< >



TELEVISIONS & RADIO SENEGAL

    
 

    

    

    


Hebergeur d'image