leral.net | S'informer en temps réel

Souleymane Jules Diop sur la situation au Burkina Faso : "Comment le Pds et son leader Me Abdoulaye Wade ont failli mettre la vie de nos compatriotes en danger"

Dans un entretien accordé au quotidien nationale "Le Soleil", le secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur s'est prononcé sur la situation des Sénégalais vivant au Burkina-Faso. Souleymane Jules Diop accuse les libéraux d’avoir manqué de "responsabilité" pour avoir failli mettre en danger la vie de nos compatriotes. Extrait de l'entretien :


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Novembre 2014 à 08:17 | | 52 commentaire(s)|

Souleymane Jules Diop sur la situation au Burkina Faso : "Comment le Pds et son leader Me Abdoulaye Wade ont failli mettre la vie de nos compatriotes en danger"
"Les Sénégalais se sentent chez eux au Burkina Faso ! Lors des événements de Ouagadougou, de jeudi dernier, deux parlementaires sénégalais étaient sur place. A l’instar des Sénégalais vivant sur place, ils ont exprimé le sentiment de fraternité et d’amitié qu’ils ont ressenti.

Heureusement, car certains ont failli mettre en péril nos compatriotes. Un drame qui se jouait au Burkina, un pays ami et frère, il y a quelques heures encore ; cette situation engageait la vie de certaines personnes. C’est un peuple qui s’est soulevé contre leurs autorités gouvernementales. Nos compatriotes ont toujours vécu dans la quiétude, dans la tranquillité aux côtés des Burkinabés. Ils se sentent bien traités dans leur pays d’accueil.


Aujourd’hui, il y a des gens, le Pds et son leader Me Abdoulaye Wade pour les nommer, qui ont tenté de faire une exploitation politicienne au point de menacer la sécurité et les biens de nos compatriotes établis au Burkina Faso.

Je me prononce de manière d’autant plus sérieuse que j’ai reçu des appels de ce pays frère, venant de compatriotes qui avaient, à un moment, peur pour leur sécurité à cause des sorties dangereuses, malencontreuses et irresponsables de certains leaders de l’opposition sénégalaise.

Parce que dire que le Président Macky Sall aurait soutenu Blaise Compaoré dans son projet, c’est mettre en mal les Sénégalais vivant là-bas avec le peuple burkinabé. Alors que le peuple sénégalais est tout à fait solidaire du peuple burkinabé dans sa quête de liberté. Nous avons naturellement une obligation de réserve et de mesure commandée par un souci de responsabilité.

Mais, il y a déjà un précédent de ce genre, il y a quelques années, quand Me Wade, alors au pouvoir, avait fait une déclaration publique sur ce qu’il avait appelé les conditions de vie des Burkinabè en Côte d’Ivoire, pires que ce que les Africains vivaient en Europe, selon lui.

Au plus fort de cette crise ivoirienne, il s’ingérait de manière intempestive sur les relations entre deux pays frères, au point qu’à l’époque, nos compatriotes vivant en Côte d’Ivoire avaient élevé la voix pour dire que les sorties du Président Wade mettaient en danger leur vie, leur sécurité et leurs biens.

N’est-ce pas lui qui avait conseillé au Président Faure Gnassingbé de ne point s’inquiéter, car ayant déjà avec lui, l’armée et le pouvoir, il ne pouvait pas perdre les élections ! Il est donc coutumier des faits".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image