leral.net | S'informer en temps réel

Souleymane Kébé, boxeur franco-sénégalais : "Je souhaite combattre pour mon pays d'origine"

À peine âgé de 24 ans, le natif de Paris, Souleymane Kébé, veut porter les couleurs nationales du Sénégal. Le Franco-sénégalais vient d’obtenir la nationalité sénégalaise. Il tient absolument à marquer l’histoire de la boxe au Sénégal.


Rédigé par leral.net le Mardi 6 Septembre 2016 à 14:52 | | 0 commentaire(s)|

Souleymane Kébé, boxeur franco-sénégalais : "Je souhaite combattre pour mon pays d'origine"
Né en France, Souleymane Kébé pratique la boxe depuis sa tendre enfance. Néanmoins, le natif de Paris a toujours voulu porter les couleurs de son pays d’origine. Mieux, il compte marquer dans sa catégorie (-64 kg) l’histoire de la boxe sénégalaise. « Mes parents sont originaires du Sénégal. Mon père est de Bargny et ma mère est de Centenaire Gibraltar. J’ai commencé la boxe à l’âge de 11 ans. Ça fait 13 ans que je pratique cet art martial. Ce que je souhaite le plus, c’est combattre pour mon pays d’origine. Avec le Sénégal, on peut ramener des titres. J’en suis convaincu. Je veux faire partie de l’histoire du pays dans ce sport. En même temps, je veux montrer l’exemple pour mes proches sénégalais en France qui pratiquent le même sport que moi pour qu’ils viennent en équipe nationale du Sénégal. Avec le président Thierno Bâ, nous avons un projet et je sais que nous pouvons aller loin », a déclaré Souleymane Kébé.

Il fallait qu’il ait la nationalité sénégalaise pour pouvoir porter les couleurs nationales. Les démarches ont été entamées du temps du président du CNP, Amadou Lamine Ndiaye. Avec la mise en place de la Fédération sénégalaise de boxe, le nouveau président a pris le dossier en main. « J’étais en contact avec l’ancien président (Lamine Ndiaye). Il m’avait dit qu’il est content de voir des jeunes en France qui veulent combattre pour le Sénégal. J’ai rappelé monsieur Lamine Ndiaye et il m’a mis en contact avec le président Thierno Bâ. Maintenant, c’est réglé. J’ai la carte d’identité. Il me reste juste le passeport et ça va pas prendre du temps », a confié le boxeur, actuellement au Sénégal pour s’affairer autour de ses dossiers administratifs.

Le président de la fédération sénégalaise de boxe, en l’occurrence le colonel Thierno Seydou Bâ, a salué le choix de Souleymane Kébé de porter les couleurs nationales. « Nous voulons développer la boxe. Si des boxeurs qui ont un niveau plus élevé que le nôtre viennent nous épauler, nous sommes très contents de les accueillir. C’est pourquoi je m’investis pour que les choses se passent très rapidement afin qu’on l’intègre dans l’équipe du Sénégal. J’ai regardé une vidéo, il a boxé avec le n°1 canadien. J’ai confiance qu’il peut nous apporter quelque chose », a dit le patron de la boxe sénégalaise. Le président Bâ a promis de dénicher d’autres jeunes talents où qu’ils se trouvent pour développer la boxe.

Stades






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image