leral.net | S'informer en temps réel

Souleymane Ndéné Ndiaye : « Le Pds va investir Me Abdoulaye Wade en 2017 »

L’ancien Premier ministre de Wade, Souleymane Ndéné Ndiaye, a indiqué, hier, à l’occasion d’une conférence publique, à l’Iam, que Me Abdoulaye Wade sera le candidat du Pds en 2017. Pour lui, Abdoulaye Wade estime toujours qu’il n’y a personne au Pds qui est capable de le remplacer.


Rédigé par leral.net le Vendredi 22 Mai 2015 à 09:51 | | 3 commentaire(s)|

Souleymane Ndéné Ndiaye : « Le Pds va investir Me Abdoulaye Wade en 2017 »
La prochaine élection présidentielle aiguise déjà les appétits. C’est le temps des manœuvres et tractations dans les états-majors pour trouver la meilleure formule. Mais, au moment où le Parti démocratique sénégalais (Pds) hypothèque sa participation à ces joutes électorales, avec son candidat, Karim Wade, condamné à 6 ans de prison ferme, Me Souleymane Ndéné Ndiaye décortique le « plan B » des libéraux. Le dernier Premier ministre sous Wade s’exprimait en marge d’une conférence publique qu’il animait sous le thème : « Ethique et politique », tenue hier, à l’institut africain de management (Iam). Pour lui, Abdoulaye Wade sera le candidat du Pds en 2017. La raison, d’après l’ancien Pm, est simple : « Quand on a une certaine lecture des choses et lorsqu’on regarde ce qui se passe au Pds, on est enclin à penser que Me Wade ne veut le pouvoir que pour lui ». C’est pourquoi, estime-t-il, « le prochain candidat du Pds en 2017, ce ne sera pas Karim Wade, mais Me Abdoulaye Wade. Cependant, à son âge, s’il tient encore à rester là jusqu’en 2017, c’est parce qu’il estime qu’au Pds, il n’y a personne qui est capable de le remplacer ».

Par ailleurs, Souleymane Ndiaye a justifié son départ du Pds par le fait qu’il a constaté que le cadre démocratique, transparent, égalitaire pour le choix du candidat n’existait pas et que les dés étaient pipés d’avance. "La volonté était claire d’imposer un candidat déjà choisi. J’en ai tiré les conséquences et j’ai quitté le Pds", indique-t-il.

Sur la réduction du mandat du Président Macky Sall, Me Ndiaye écarte toute hypothèse du reniement de la part du chef de l'Etat. « Je fais partie des sénégalais qui croient que le Président réduira son mandat de 7 à 5 ans. Je le connais bien, il ne fera pas du « wax waxeet », assure-t-il.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image