leral.net | S'informer en temps réel

Soupçon de corruption et de concussion : L’Ofnac et l’Ige fouillent le Coud


Rédigé par leral.net le Vendredi 31 Juillet 2015 à 11:43 | | 2 commentaire(s)|

Soupçon de corruption et de concussion : L’Ofnac et l’Ige fouillent le Coud
Depuis le début de cette semaine, les enquêteurs de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption et l’Inspection générale d’Etat (Ige) fouillent le Centre des œuvres universitaire de Dakar (Coud), accusé de corruption et de concussion. Pour le cas, L'As révèle que l’Ofnac a été saisi sur la base de la dénonciation d’un groupe qui se réclame "sentinelle de la bonne gouvernance". Les dénonciateurs font état de traces d’incohérence dans l’organigramme, de services doublons, de marchés de gré à gré. A titre d’exemple, la restauration de la Faculté des sciences et technologie de l’éducation et de la formation (Fastef), qui est confié à la Société sénégalaise de distribution, est entre les mains de l’Entreprise de commerce et services. Par ailleurs, soulignent les dénonciateurs, d’octobre à mai, les restaurants de la Cité Alioune Sitoe Diatta, ex-Claudel, de Thiès, de l’Ensupt et de l’Esp, ont été gérés en régie. Il s’agit d’une pratique qui permet au Coud de gérer directement et sans intermédiaire la restauration des étudiants. En principe, la gestion des régies doit être de courte durée. En ce qui concerne l’Ige, outre la vérification administrative et financière, axée sur la lutte contre la fraude et la corruption, elle fouine dans la conformité et s’oriente davantage vers l’outil interne et la vérification intégrée.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image