leral.net | S'informer en temps réel

Soupçons de troubles d'ici le 23 mars: Dakar sous haute surveillance policière


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Mars 2015 à 13:43 | | 9 commentaire(s)|

Soupçons de troubles d'ici le 23 mars: Dakar sous haute surveillance policière
L’Etat a pris les devants pour anticiper sur d’éventuels troubles à l’ordre public à quelques jours du verdict du procès Karim Wade. Selon des sources de Libération, les Renseignements généraux ont fini d’infiltrer les rangs de l’opposition qui menace de « brûler » le pays si l’ancien ministre d’Etat est reconnu coupable d’enrichissement illicite. Le journal informe que les forces de l’ordre sont en état d’alerte maximum. Et les interlocuteurs de nos confrères d’indiquer que Dakar sera totalement quadrillée par les forces de police et de gendarmerie nationale de même que les corps d’élite que sont le Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) et la Brigade d’intervention polyvalente (BIP) à partir de ce 20 mars. C’est-à-dire à 24 heures de la tenue du Bureau politique du Parti démocratique sénégalais (PDS) qui va révéler le nom de son candidat qui battra campagne contre le Président Macky Sall en 2017 et à trois jours du verdict du procès de Karim Wade et ses co-accusés.






Hebergeur d'image