leral.net | S'informer en temps réel

Sous le signe de la paix à Kédougou et d’un Sénégal uni et prospère

Pour une fête de la jeunesse, c’en était vraiment une. Cette année,, es responsables de l’Odcav de Tambacounda ont brillé par la parfaite organisation des phases finales départementales qui ont vu l’As Camp en cadets et Rakadiou en juniors/séniors couronnées. Avec comme parrain le secrétaire exécutif de l’Ong « La Lumière », ces belles « empoignades » étaient placées sous le signe de l’instauration d’une paix durable à Kédougou, dans un Sénégal uni et prospère.
par Boubacar Dembo TAMBA SUD QUOTIDIEN


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Janvier 2009 à 04:24 | | 0 commentaire(s)|

Sous le signe de la paix à Kédougou et d’un Sénégal uni et prospère
Comme pouvait l’attendre la plupart des amateurs du ballon rond, la compétitive Asc Rakadiou de Tambacounda a dicté sa loi aux très athlétiques scorpions de Missira, qui ont cette fois ci perdu leur venin. Ils avaient pourtant tenu tête aux joueurs de Tambacounda jusqu’à la 40e minute où le tonitruant Mohamed Diaby fera parler la poudre, suite à un missile envoyé au portier des Scorpions. Les deux formations ayant gratifié le très nombreux public d’un match plaisant iront aux oranges sur cette avance d’une longueur de l’Asc Rakadiou.

A la reprise, les scorpions, poussés par leur nombreux supporters venus de Missira et environs, feront des mains et des pieds pour remettre les pendules à l’heure, mais c’était sans compter avec la belle et solide organisation défensive de Rakadiou qui a même failli aggraver le score par le même Mohamed Diaby, un véritable renard des surfaces. L’expérience des joueurs de Rakadiou aura finalement prévalu. Les scorpions s’inclineront non sans avoir enflammé le stade régional de Tambacounda.

Au moment de la remise du trophée et des importants lots d’équipements sportifs, des enveloppes ont été remis aux deux équipes. Du jamais vus souligne-t-on du côté des organisateurs. Le parrain Ibrahima Sory Diallo se réjouira de l’esprit de fair play qui a prévalu et de la parfaite organisation de cette fête de la jeunesse placée sous le signe de la paix à Kédougou et dans toute la région orientale, dans un Sénégal uni et prospère. « Si vous avez pu nous gratifier de cette magnifique fête, c’est qu’il y a la paix sans laquelle tout ce que nous entreprenons pour apporter notre pierre à la construction de l’édifice serait vain », laisse entendre le secrétaire exécutif de l’Ong « La Lumière » qui avait à ses côtés le gouverneur adjoint en charge des questions de développement, le président du comité régional de normalisation. En lever de rideau, chez les cadets, l’As Camp de Tambacounda s’est adjugé du trophée devant le Tonnerre de Missira qu’elle a dompté sur la marque de 2 buts à 0. Les phases finales départementales 2008 ont vécu, tous les regards sont maintenant tournés vers les phases régionales.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image