leral.net | S'informer en temps réel

Soutien de Macky Sall à Compaoré : le Pds remue le couteau dans la plaie et avertit que ni armes, ni menaces, ni interdiction ne pourront les faire reculer

Dans un communiqué rendu public ce 2 novembre 2014, dont la virulence le dispute à l’indécence, la direction de l’APR s’attaque au Président Abdoulaye WADE et à son parti le PDS, et à l’ensemble de la coalition du Front Patriotique pour la défense de la République. D’une façon générale, l’APR y menace sans prendre de gants tous ceux qui ont décidé de défendre le pays contre ses fossoyeurs.


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Novembre 2014 à 00:31 | | 9 commentaire(s)|

Soutien de Macky Sall à Compaoré : le Pds remue le couteau dans la plaie et avertit que ni armes, ni menaces, ni interdiction ne pourront les faire reculer
Que s’est-il donc passé pour que l’Opposition puisse susciter un langage aussi ordurier de la part d’un parti qui exerce le pouvoir pour le compte d’un peuple aussi sensible au respect de l’autre, aussi policé que le peuple Sénégalais ? Voici les faits :

Nous avions salué dans une déclaration en date du 30 octobre 2014 la brillante victoire du peuple Burkinabé qui a rejeté le projet du Président Blaise Compaoré de modifier la constitution du pays pour briguer un nouveau mandat.

Nous avions ensuite indiqué que ce mouvement ouvrait assurément une nouvelle ère pour l’Afrique et son peuple et que c’était là, la grande leçon que tout le monde pouvait tirer de cette expérience en cours.

Nous avons enfin rappelé à l’occasion que le Président Sall a bel et bien soutenu Blaise Compaoré dans sa volonté de modifier la constitution pour un autre mandat à la tête du Burkina Faso. D’avoir rappelé cela a été notre crime de lèse-Macky Sall. Pourtant nous n’avons rien inventé. En effet, nous citons : « le 12 septembre dernier à Dakar, rapporte le site de Jeune Afrique, le Président sénégalais a en effet reçu Annick Girardin, la secrétaire d’État française au Développement et à la Francophonie. “Il a expliqué à ses hôtes français que Compaoré contribue grandement à la stabilité de la sous-région et qu’il est par conséquent préférable de le laisser se représenter en 2015”, révèle JA ».

De nombreux médias à travers l’Afrique et au Sénégal ont repris et relayé cette information parue également dans la presse française.



Pourquoi dès lors, nos spécialistes de l’injure et de l’invective ne s’en sont-ils pas pris à ‘Jeune Afrique’, à la presse Africaine ou à celle française ?

La couardise est le propre des intrigants à la petite semaine qui, à l’ombre des apprentis monarques, minent la République. Nous sommes en mesure d’affirmer que la raison essentielle de cette perte de sang froid chez les dirigeants de l’APR, reste le meeting du 21 Novembre 2014 auquel nous avons appelé le peuple Sénégalais.

Ni armes, ni menaces, ni interdiction ne pourront nous faire reculer. C’est cela qui les empêche de dormir mais les droits et libertés triomphent toujours de tous les dictateurs et de leurs apprentis.

Tous au meeting du 21 novembre 2014 !

Dakar, le 2 Novembre 2014






Hebergeur d'image