leral.net | S'informer en temps réel

Spectres d’inondations suite aux premières pluies : Peur marron dans le maquis

Dakar patauge ! L’hivernage coupe le sommeil aux populations notamment celles de la banlieue. L’Etat qui ne détient pas de portion magique contre les inondations, devrait pourtant se déployer d'avantage sur ce terrain… au risque…


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Juillet 2013 à 16:08 | | 3 commentaire(s)|

Spectres d’inondations suite aux premières pluies : Peur marron dans le maquis
Après les régions du pays, le ciel de Dakar a ouvert ses vannes. Quelques millimètres seulement ont suffi pour changer radicalement le visage, déjà hideux de la capitale, nonobstant le coup de balai ces derniers jours de la ville de Dakar, mais aussi des autorités étatiques, à l’annonce de la venue du président américain Barack Obama au Sénégal. Dakar patauge à nouveau ! Rebelote ainsi ! Les populations, plus particulièrement celles de la banlieue, ont déjà perdu le sommeil. Elles sont d’autant plus anxieuses en cette période d’hivernage que le pouvoir déclare n’avoir pas de solution miracle face à ce phénomène des inondations. L’euphorie de la seconde alternance s’est vite estomper, pour laisser place à la grosse désillusion. Elles vont devoir prendre leur mal en patience.

Mesures conservatoires ?

Si les autorités ne détiennent pas de magie pour enrayer les inondations, il n’en demeure pas moins que des mesures conservatoires restent possibles pour alléger la souffrance des populations. Le régime devra-t-il s’atteler à ne pas se faire surprendre comme ce fût le cas l’année dernière, pendant laquelle, les médias se sont substitués aux autorités pour porter secours aux sinistrés. Car, à ce jour, aucune mesure concrète n’a été annoncée par les tenants actuels du pouvoir dont l’énergie et les efforts semblent absorbés par des préoccupations politiques politiciennes pour ne pas dire électoralistes, aux antipodes des aspirations populaires. Quoi qu’il en soit, le pouvoir ne doit dormir que d’un seul œil, histoire de parer à toute éventualité. Autrement…



1.Posté par bn le 02/07/2013 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais je vois pas le rapport certe l'Etat doit aider les gens mais la pluies yala moko momm laissé le gouvernement en paix est arreté d'exercé la pression sur eux

2.Posté par Teffel le 02/07/2013 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Organisons dès à présent les secours ... C'est URGENT....Les Plans ORSEC servent à ça...ORganisation des Secours. C'est quoi exactement ? Il faut porter secours aux sinistrés de la catastrophe..Comment ? En organisant et en leur portant des secours : Les SORTIR DES EAUX,
LES INSTALLER DANS DES TENTES MODERNES OU DES MAISONS EN DUR.. EN LEUR OFFRANT LITS, MOUSTIQUAIRES, NOURRITURES, SOINS, RECONFORT;;;;ou ? dans les camps militaires et de gendarmerie , ils seront en sécurité.
Les pompages, les drainages, les constructions d'habitats sociaux viendront ensuite...
l'URGENCE c'est de les SECOURIR d'abord...

3.Posté par info le 02/07/2013 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Falsification de documents faux et usage de faux qui mouille le DG de la RTS. L’opinion publique attend la suite que le Président de la République va donner à ce feuilleton qui pollue l’atmosphère à la RTS. Racine Talla qui a été incapable de payer le fond commun au mois de juin contrairement à tous ses prédécesseurs, incapable de faire approuver le budget 2013 de la RTS par le conseil d’administration, incapable de tenir la RTS, doit rendre le tablier au moment ou le malaise a atteint son paroxysme . Le personnel de la RTS s’attend tous les jours à son limogeage, car l’image de la RTS en a pris un sacré coup avec cette histoire de faux et usage de faux qui lui a permis de s’octroyer un salaire de 4 500 000 dans une RTS sinistrée . D’ailleurs la plainte déposée à la DIC par l’ex DAF de la RTS Abdou Ndao contre le Directeur du Contrôle de Gestion Souleymane Bousso qui cherche à l’agresser physiquement et qui a fait déposer par des nervis des ordures, safaras et gris-gris à son domicile pour l’apeurer va connaitre son épilogue cette semaine .Jamais la RTS n’avait atteint un niveau aussi bas de délation, d’incompétence, de pilotage à vue et de règlement de compte. Alléluia Monsieur le Président de la Republique il faut sauver la RTS des mains de ce faussaire qui ne fait que piller les maigres ressources de la RTS en pleine zone de turbulences.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image