leral.net | S'informer en temps réel

Sports : Coupe du monde 1930 - 2006 : Histoire de la participation de l'Afrique

Sur les 18 précédentes éditions de la Coupe du monde de football (de 1930 en Uruguay à 2006 en Allemagne), seules 11 ont connu la participation d'une sélection africaine.


Rédigé par leral.net le Jeudi 10 Juin 2010 à 17:34 | | 0 commentaire(s)|

Sports : Coupe du monde 1930 - 2006 : Histoire de la participation de l'Afrique
D'un seul représentant du continent noir dans cette messe footballistique planétaire jusqu'en 1978 en Argentine, ils sont au nombre de six (record) pour l'édition 2010 en Afrique du sud, la première sur le sol africain, dont le pays
hô te.

1934: Egypte
La première apparition d'une sélection du continent au plus prestigieux tournoi du ballon rond au monde a été enregistrée lors de la deuxième édition organisée en 1934 en Italie. Et c'est l'Egypte qui se paie ce luxe.

Le premier match des Pharaons à ce niveau remonte au 27 mai 1934, date à laquelle ils ont été battus par la Hongrie sur le score de 4 buts à 2 au tour éliminatoire.

1970: 36 ans plus tard, le Maroc

La Confédération africaine de football (CAF), fondée en 1957, milite pour avoir une place automatique en phase finale de la coupe du monde, ce qui s'est soldé par un boycott de l'édition 1966 en Angleterre, après que la Fédération internationale de football (FIFA) n'ait attribué qu'une demi-place à l'Afrique, à l'Asie et à l'Océanie.

En 1970, la sélection marocaine est qualifiée à cette neuvième édition organisée au Mexique, lors de laquelle les Lions de l'Atlas ont enregistré le premier point africain, au terme d'un match nul contre la Bulgarie (1-1), mais ont été éliminés au premier tour après deux défaites face respectivement à l'Allemagne (1-2) et au Pérou (0-3).

1974: Zaïre

En 1974 en Allemagne, l'équipe du Zaïre, championne d'Afrique au Caire au printemps de la même année, représente le continent noir dans une coupe du monde, sans parvenir à franchir le premier tour après trois défaites face à l'Ecosse (2-0), la Yougoslavie (9-0) et le Brésil (0-2).

1978: La Tunisie et la première victoire africaine

En 1978 en Argentine, la Tunisie signe la première victoire d'une sélection africaine au Mondial, obtenue aux dépens du Mexique (3-1), mais quitte le tournoi dès le premier tour suite à une défaite face à la Pologne (0-1) et un match nul devant l'Allemagne (0-0).

1982: Cameroun et Algérie[/b)

A l'occasion de l'édition espagnole de 1982, la CAF obtient le droit d'être représentée par deux équipes, à savoir le Cameroun au sein duquel évolue un certain Roger Milla en avant centre et l'Algérie.

Ainsi, les Lions Indomptables réalisent trois matches nuls face respectivement à l'Italie, le Pérou et la Pologne, mais malgré cette performance, ils ne réussissent pas à dépasser le cap du premier tour.

L'Algérie, vice-championne d'Afrique en 1980 et quart de finaliste aux JO de Moscou, bat la République Fédérale d'Allemagne par 2-1 puis s'incline devant l'Autriche (0-2) avant de se ressaisir contre le Chili (3-2).

En dépit des quatre points obtenus, le résultat 1-0 du dernier match "arrangé" entre l'Allemagne et l'Autriche qualifie les deux équipes au deuxième tour, ce qui a suscité une énorme colère à plus d'un niveau.

C'est ainsi que la FIFA a opté pour la tenue des matches de la dernière journée le même jour à la même heure pour éviter les "petits arrangements".

[b]1986: Le Maroc, première sélection africaine à franchir le premier tour

Il a fallu attendre l'édition 1986 au Mexique pour assister à la première qualification d'une équipe africaine au deuxième tour. Cet exploit inédit est à mettre à l'actif des Lions de l'Atlas, premiers de leur groupe suite à deux matches nuls (0-0) contre la Pologne et l'Angleterre et une victoire historique sur le Portugal (3-1).

Le Maroc devient ainsi la première équipe africaine à atteindre ce stade de la compétition, mais la défaite in extremis face à l'Allemagne en huitièmes de finale, suite à un but du légendaire Lothar Matthaus à la 87è minute (1-0), lui barre le chemin.

1990: Le Cameroun en 1/4 de finale, une première à l'échelle africaine

Au mondial italien de 1990, les Camerounais réussissent à créer la surprise en s'imposant en match d'ouverture par 1 but à 0 face à l'Argentine, championne du monde en titre, grâce à un but d'Oman-Biyik. Ils battent ensuite la Roumanie et franchissent ainsi le cap du premier tour.

En huitièmes de finale, les Lions Indomptables s'imposent face à la Colombie sur le score de 2-1, ce qui leur a permis d'accéder aux quarts de finale, une première dans les annales du football africain.

En quarts de finale, ils s'inclinent 3-2 face à l'Angleterre et sortent du tournoi la tête haute.

Les Egyptiens, quant à eux, ont été éliminés au premier tour.

La CAF, après une demande de son président, s'est vu octroyer une place supplémentaire en coupe du monde.

1994: Maroc, Cameroun et Nigeria

Le Nigeria, champion d'Afrique, le Cameroun et le Maroc sont les trois ambassadeurs de l'Afrique au mondial 1994 aux Etats-Unis.

Les Camerounais sont éliminés dès le premier tour après leur défaite face au Brésil (0-3) et à la Russie (1-6) et un match nul contre la Suède (0-0), de même que les Marocains, battus par la Belgique (1-0), l'Arabie saoudite et les Pays-Bas (2-1).

Quant au Nigeria, et en dépit de sa défaite contre l'Argentine (1-2), les deux succès face à la Bulgarie (3-0) et à la Grèce (2-0) lui ont été suffisants pour accéder au tour suivant, où il a été éliminé (1-2) par l'Italie après prolongations.

1998: Maroc, Tunisie, Cameroun, Afrique du sud et Nigeria

La coupe du monde de 1998 en France a été marquée par la présence de cinq équipes africaines, à savoir le Maroc, la Tunisie, le Cameroun, l'Afrique du sud et le Nigéria.

Le Maroc, qui en était à sa quatrième participation en coupe du monde, est éliminé, encore une fois, au premier tour après un match nul face à la Norvège (2-2), une défaite devant le Brésil (3-0) et une victoire sur l'Ecosse (3-0).

Le même sort a été réservé aux équipes camerounaise, tunisienne et sud-africaine.

Seul les Greens Eagles, victorieux de l'Espagne (3-2) et de la Bulgarie (1-0), sont parvenus à atteindre les huitièmes de finales, où ils ont buté sur une solide sélection danoise (4-1).

2002: Sénégal, Tunisie, Cameroun, Nigeria et Afrique du sud

La 17è édition de la Coupe du monde, organisée en 2002 conjointement par la Corée et le Japon, a vu la participation de la Tunisie, du Cameroun, du Nigéria, de l'Afrique du sud et pour la première fois du Sénégal.

Les Sénégalais, vice-champions d'Afrique en 2002, remportent le match d'ouverture sur le tenant du sacre mondial, la France (1-0) et réalisent deux nuls face au Danemark et l'Uruguay.

Ils battent ensuite la Suède 2-1 en huitièmes de finale et accèdent aux quarts de finale où ils s'inclinent face à la Turquie sur le score de 1-0.

Les Lions Indomptables s'imposent contre les Saoudiens mais s'inclinent contre l'Eire et l'Allemagne (2-0), alors que le Nigéria, l'Afrique du sud et la Tunisie ont quitté le tournoi sans la moindre attraction.

2006: Côte d'Ivoire, Angola, Ghana, Togo et Tunisie

En Allemagne-2006, les équipes du Ghana, de la Côte d'Ivoire, du Togo, et de

l'Angola, entament pour la première fois de leur histoire les joutes du mondial, aux côtés de la sélection tunisienne, qui en était à sa quatrième participation.

Néanmoins, seuls les Blacks Stars sont parvenus à accéder au 2è tour. En huitièmes de finale, ils sont éliminés suite à leur inclinaison face au Brésil sur le score de 3-0.

2010: Six équipes représentent l'Afrique

La 19è édition (Afrique du sud-2010), la première sur terre africaine, est marquée par la participation de six sélections du continent (record), dont le pays hô te (Gr.A), le Nigéria (Gr.B), l'Algérie (Gr.C), le Ghana (Gr.D), le Cameroun (Gr.E) et la Côte d'Ivoire (Gr.G).






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image