leral.net | S'informer en temps réel

Stéphane Badji : ’’Il faut donner du temps aux entraineurs’’

Le milieu de terrain de Sogndall (Division 1, Norvège), Stéphane Badji, déclare ne pas être gêné que le futur sélectionneur de l’équipe nationale de football soit un étranger, invitant à lui donner du temps pour que celui-ci puisse mener à bien son travail.


Rédigé par leral.net le Dimanche 2 Décembre 2012 à 13:21 | | 0 commentaire(s)|

Stéphane Badji : ’’Il faut donner du temps aux entraineurs’’
‘’Ça me ne dérange pas que le futur sélectionneur de l’équipe nationale soit un étranger. Cependant pour un sélectionneur local, le problème, c’est le temps. Il faut donner au coach le temps pour qu’il puisse travailler'', a dit Badji.

L’ancien capitaine du Casa-Sports, en vacances au Sénégal, a pris part samedi à la première séance d’entrainement de ses anciens coéquipiers ouverte au public, au stade Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor.

‘’Si tu recrutes un entraineur et tu lui demandes des résultats immédiats, ce sera très difficile pour lui, parce qu’en football, il faut s’attendre à tout. Il faut donc donner du temps au coach pour qu’il puisse bien travailler ‘’ a-t-il insisté.

Evoquant l’élimination du Sénégal de la prochaine Coupe d'Afrique ds nation, prévue en Afrique du Sud, Stéphanie Badji, estime que ''ce n’est pas une honte, en raison de la qualité de l’équipe ivoirienne''.

‘’C’est difficile de rater une CAN, mais ce n’est pas une honte. Il faut maintenant essayer de reconstruire l’équipe’’ a-t-il plaidé, tout en invitant à prendre exemple sur les Eléphants de la Côte d’Ivoire qui jouent ensemble en sélection nationale depuis 2004.

‘’Il faut des infrastructures de qualité, notamment des stades avec des pelouses synthétiques. En Afrique, il est très difficile d’avoir du gazon naturel, parce que l'entretien coûte très cher. On pourrait développer le football avec des terrains synthétiques, parce qu’on a des joueurs talentueux'', a-t-il dit.


ASB/AD






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image