leral.net | S'informer en temps réel

Subvention aux entreprises de presse sénégalaises: deux patrons de presse se donnent en spectacle


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Mars 2016 à 02:34 | | 9 commentaire(s)|

Il était question ce soir de débattre sur les entreprises de presse au Sénégal, mais les deux conférenciers n’ont pu camoufler leur point de divergence. En effet, Cheikh Thiam, Directeur Général du quotidien Soleil et Mamadou Ibra Kane, directeur de publication de Stade et Sunu Lamb, par ailleurs administrateur général du groupe Africom sa se sont donnés en spectacle inédit. Le second mettait en revue « les faveurs que l’Etat alloue au soleil » en soutenant que ce dernier perçoit une subvention allant jusqu’à 1 milliard et demi de nos francs.

Prenant à son tour la parole, Cheikh Thiam n’a passé pas l’éponge sur les propos de son confrère. Il nie en bloc la somme avancée pour communiquer en retour le montant de 850 millions. Mais qu’il ne considère pas comme une subvention mais plutôt de « frais de mission de service public». C’est dire les voitures à la disposition du personnel, les frais de déplacement et de mission….

Sur ce, M. Kane reste toujours sur la défensive et lance « tous les groupes de presse font dans le service public, donc au même titre ils devraient tous percevoir cette subvention. Et d’ajouter : « Mais c’est normal car, le soleil est un quotidien gouvernemental ». Mamadou Ibra ne s’en limitera pas là. Il dit être partisan de la suppression de cette « aide destinée à la presse ». Selon lui, le ministère de la communication enfreint la loi et fait une distribution discriminatoire de cette somme allouée aux entreprises de presse. Il reconnait cependant que l’entreprise qu’il dirige perçoit 10 millions de subvention.

SENENEWS.COM-






Hebergeur d'image