leral.net | S'informer en temps réel

Succession de Wade au Pds : Les libéraux de Nioro plébiscitent le duo Karim/Fada

Dans une assemblée générale qui regroupait hier les 15 sections libérales de la localité, la fédération départementale du parti démocratique sénégalais (Pds) de Nioro, a réitéré son engagement de soutenir la candidature de Karim Wade à la prochaine présidentielle de 2017. Dans la mouvance, les libéraux de la localité ont plébiscité Modou Fada Diagne pour accompagner l’ancien ministre dans sa croisade vers le Palais.


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Avril 2015 à 11:58 | | 3 commentaire(s)|

Succession de Wade au Pds : Les libéraux de Nioro plébiscitent le duo Karim/Fada
A juste raison d’ailleurs, car disent les libéraux de la localité, Karim Wade est certes condamné à six (6) ans de prison avec tout ce qui s’en suit, mais n’est pas privé de ses droits civils et politiques. Ainsi par la voix de leur secrétaire administratif, Mamadou Bassirou Kébé, les libéraux de Nioro sont même allés plus loin dans leurs déclarations pour réactualiser le processus du renouvellement des instances au Pds et plébisciter le duo Modou Diagne Fada/ Karim Wade pour assurer la relève de Wade dans le camp libéral.

En effet, l’ordre du jour de cette rencontre reposait sur deux points essentiels : l’analyse et l’étude de la situation politique au plan national et la situation au sein du Parti démocratique sénégalais (Pds). Ainsi, concernant ce second point, les responsables fédéraux du département de Nioro ont décidé d’envoyer désormais leur chef de file Abdoulaye Wade à la retraite. Mais également toutes les personnes gravitant tout autour lui comme simples figurants. « A plus de 90 ans, nous n’allons plus accepter que Wade continue à diriger nos combats. Ceux qui nous gouvernent aujourd’hui sont de la même génération que nous. C’est à nous, militants du Pds, de faire face au régime en place, mais il ne doit plus revenir au Président Wade de poursuivre le combat sur le terrain. Le combat doit nous revenir, mais ne doit plus revenir à Wade. Compte tenu de la situation politique nationale, ses enjeux et notre volonté légendaire d’inscrire le nom du président Abdoulaye Wade sur l’histoire politique nationale et internationale, Wade doit plutôt nous servir de conseiller et stratège dans notre démarche », a annoncé le secrétaire administratif de la fédération libérale de Nioro.

Parlant toutefois de la situation politique au Pds de Nioro, Mamadou Bassirou Kébé a estime que, malgré les nombreux départs enregistrés lors de la défaite du 25 Mars 2012, le Pds est en train de reprendre du tonus, car de 3556 voix lors des législatives de 2012, le parti libéral est sorti des dernières joutes locales avec le double des suffrages conquis soit 6110 voix. La tournée économique effectuée par le président Macky Sall du 12 au 15 Avril dernier dans la région naturelle du Sine Saloum a aussi été au centre des débats, lors de cette réunion.

Les militants libéraux du département de Nioro qui se disent hostiles aux différentes politiques définies par le gouvernement dans les secteurs de l’éducation, la santé, l’agriculture, la culture, et la justice, ont aussi confié que tous les programmes et inaugurations concédés par le président Sall ces temps-ci, sont tous de paternité libérale. Car, de leurs appréciations, le régime en place ne fait que jouer sur des chiffres qui ne reflètent guère la réalité sur les revenus quotidiens des populations, encore moins sur le panier de la ménagère et le portefeuille des chefs de familles.

Sud Quotidien






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image