leral.net | S'informer en temps réel

Suite à la demande d'excuses de la Cojer : Les jeunesses socialistes renvoient l'Apr à ses promesses électorales


Rédigé par leral.net le Jeudi 8 Septembre 2016 à 10:13 | | 1 commentaire(s)|

Suite à la sortie des membres de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) pour demander aux membres d’And Taxawu Dakar de faire des excuses publiques, ce, après voir accusé le pouvoir d’avoir procédé à des achats de conscience lors des élections des Hauts conseillers des collectivités territoriales, ceux des Jeunesses socialistes du département de Dakar sont montés au créneau pour leur répondre. « C’est par le mépris que les jeunesses socialistes du département de Dakar ont d’abord accueilli cette exigence des vaincus mais elles se rendent compte que ces derniers ont en réalité du mal à accepter et à digérer dignement leur cuisante défaite », ont fait savoir Seynina Issa Laye Samb et ses camarades.

Les jeunesses socialistes du département de Dakar, qui prennent à témoin les populations de Dakar et, au-delà, celles du pays, déclarent que s’il y a des excuses à présenter, « elles doivent plus tôt provenir de ceux qui ont été élus en 2012 sur la base de promesses qu’ils ont du mal à respecter depuis lors ». Il s’agit, selon ces jeunes, d’une gouvernance sobre et vertueuse « transformée en gestion népotique, clanique et gabegique », de la poursuite de la politique de transhumance « dont l’apologie a été faite au plus haut niveau », du gaspillage des deniers publics « par la multiplication des institutions budgétivores et l’accroissement du nombre de ministres et ministres conseillers » ; et la liste est loin d’être exhaustive pour ces derniers.

« Les Sénégalais qui ont été abusés et qui souffrent sous les effets de la crise profonde qui continue à sévir méritent plus que tout autre chose des excuses de la part des gouvernants actuels auteurs de ces pratiques et qui continuent de faire preuve d’amateurisme dans la conduite des affaires de la nation », ont-t-il constaté. Pour terminer, les jeunesses Socialistes du département de Dakar recommandent aux jeunes « apéristes » de tirer les leçons de leur déconvenue et de rester dignes dans la défaite. « Cela vaut mieux pour eux que de s’épancher dans la presse par des déclarations tapageuses, saugrenues et insensées qui ne font que traduire leur profonde amertume ».

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image