leral.net | S'informer en temps réel

Suite à sa sortie pour la suspension du Daaka, les critiques s'abattent sur Moustapha Diakhaté

La sortie de Moustapha Diakhaté demandant la suspension de l'organisation du Daaka de Médina Gounass, a suscité une vague d'indignation et de colère. Des fidèles de la famille de Médina Gounass sont montés au créneau pour dénoncer les propos du président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar. Ils demandent à Moustapha Diakhaté de retirer ses propos et de présenter des excuses publiques.


Rédigé par leral.net le Mardi 18 Avril 2017 à 13:45 | | 0 commentaire(s)|

Suite à sa sortie pour la suspension du Daaka, les critiques s'abattent sur Moustapha Diakhaté
Les propos de Moustapha Diakhaté ne passent pas auprès de certains talibés. Les fidèles du Dental de Médina Gounass ne décolèrent pas contre le président du Groupe Benno, qui a eu l'outrecuidance de proposer la suspension du Daaka au lendemain de l'incendie meurtrier qui a coûté la vie à une trentaine de personnes.

Sur les antennes d'une radio de la place, il avait demandé qu'il ne soit plus permis d'organiser des événements rassemblant des milliers de fidèles si la sécurité n'est pas assurée. En clair, il avait demandé aux autorités religieuses de suspendre le Daaka, si elles n'étaient pas capables d'assurer la sécurité des personnes.

La première réaction hostile à cette sortie a été celle de son collègue député, Amadou Tidiane Talla, lequel s'est dit "très déçu" de la sortie de son collègue dont les propos sont "irrespectueux et irrévérencieux". Le président de la Fédération des écoles coraniques déclare qu'il s'attendait à ce que le député propose que l'Assemblée Nationale envoie une délégation pour présenter ses condoléances au lieu de "débiter de telles inepties". Il a exigé des excuses publiques de son collègue député Moustapha Diakhaté.

D'autres se sont déplacés jusqu'aux locaux du journal l'AS pour exprimer leur colère. C'est le cas de Abdoulaye Ly, employé dans une boîte de la place, qui s'est dit surpris par ces déclarations de la part d'un homme pour qui, il avait beaucoup d'estime. C'est ainsi qu'il s'est dit désemparé devant de telles "énormités", indignes d'une autorité de sa trempe. En tant que membre de la famille de Madina Gounass, Abdoulaye Ly demande à l'ancien conseiller de Wade de retirer ses propos et de présenter ses excuses à la communauté.

Même son de cloche chez les proches de l'illustre marabout Thierno Mansour Barro de Mbour. Selon Thierno Asni Barro, fils du marabout, le Président Macky Sall doit recadrer Moustapha Diakhaté. " Nous avons été attristés de l'entendre tenir ces propos discourtois et irrespectueux envers la famille religieuse de Madina Gounass. Ces propos témoignent d'un manque notoire de respect envers nos guides religieux, ils témoignent aussi d'une grande méconnaissance de ce qui est l'importance du Daaka pour tout le monde islamique. Nous demandons au Président Macky Sall de le recadrer au plus vite".

Très amer, il n'hésite pas à à se montrer menaçant et à mettre en garde l'ancien conseiller de Wade. " Nous lui demandons de se taire sinon, nous avons les moyens de l'y contraindre. Il avait pointé du doigt le Daaka de Madina Gounass par rapport aux risques de de propagation du virus Ebola en provenance de la Guinée. Il tient des discours incendiaires qui ternissent l'image de l'Assemblée Nationale. Nous lui demandons d'arrêter ses provocations car ceux qu'il attaque sont plus puissants et plus influents que lui", tonne-t-il.

source: l'AS








Hebergeur d'image