leral.net | S'informer en temps réel

Suite à une éruption volcanique-Le Cardinal Sarr appelle à la solidarité avec les populations de l’île de Fogo au Cap Vert

Suite à l’appel des Evêques de la Conférence épiscopale Interterritoriale Sénégal, Mauritanie, Cap-Vert et Guinée-Bissau, dans le message final de leur dernière Assemblée tenue à Tambacounda du 25 novembre au 02 décembre 2014, Son Eminence le Cardinal Théodore Adrien Sarr invite les fidèles de l’archidiocèse à la solidarité, à l’égard des populations de l’Ile de Fogo, au Cap-Vert, victimes d’une sévère éruption volcanique.


Rédigé par leral.net le Samedi 13 Décembre 2014 à 14:39 | | 1 commentaire(s)|

Suite à une éruption volcanique-Le Cardinal Sarr appelle à la solidarité avec les populations de l’île de Fogo au Cap Vert
Au-delà d’un simple appel, il demande d’organiser une collecte de fonds en faveur de ces populations.
« J’invite tous les Curés et Administrateurs des paroisses de l’Archidiocèse de Dakar à nous servir de relais, d’une part en sensibilisant les fidèles sur la situation des populations de l’Ile de Fogo, dans le contexte de nos célébrations surtout dominicales ; d’autre part en organisant, dans chaque paroisse, une quête spéciale destinée à soutenir ces populations. Vue l’urgence de la situation, j’insiste pour que cette quête soit organisée dans les meilleurs délais, et envoyée rapidement à la Procure de l’Archidiocèse », écrit l’Archevêque de Dakar.

La situation sur l’île

De la lave continue de s'écouler du volcan Pico de Fogo, en éruption depuis le 23 novembre au Cap-Vert, selon l'ONU et le gouvernement cap-verdien, qui n'ont pas signalé de décès. Les mêmes informations ont été rapportées par plusieurs médias cap-verdiens en ligne, dont FogoNews.

Le Pico do Fogo, haut de près de 2.900 mètres, s'est réveillé le 23 novembre au matin et affecte toute la population de Cha das Caldeiras, localité située au pied du volcan, rappelle le bureau de l'ONU dans cet archipel lusophone, dans un rapport obtenu par l'AFP à Dakar.

Selon le gouvernement, 850 personnes vivaient dans la zone de Cha das Caldeiras avant le réveil du volcan, qui se trouve sur l'île de Fogo, dans le sud de l'archipel du Cap-Vert.

Après une période de calme relatif apparent, l'éruption s'est intensifiée les 3 et 4 décembre, augmentant en ampleur et en termes de vitesse de lave, indique le rapport, arrêté au 4 décembre.

La coulée a atteint la localité de Portela et (y) a détruit plusieurs bâtiments et infrastructures, selon le document.

La précédente éruption du Pico do Fogo remonte à 1995. Elle n'avait pas causé de pertes en vies humaines, l'île étant peu densément peuplée.

Le Cap-Vert est un archipel volcanique composé de dix îles - dont huit sont habitées - situé dans l'océan Atlantique, à environ 500 kilomètres à l'ouest du Sénégal.

Seneglise.sn






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image