leral.net | S'informer en temps réel

Supposée fronde chez les frondeurs du Pds : "Je ne réponds pas à des encagoulés", sert Modou Diagne Fada

La mini-rébellion qui secoue les réformateurs du Parti démocratique sénégalais n'inquiète guère Modou Diagne Fada. Ce, d'autant plus que ces derniers n'ont pas l'audace de dévoiler leur identité. La meilleure posture à adopter dans ce cas est, selon le frondeur en chef, d'attendre qu'ils trouvent le courage nécessaire de parler à visage découvert pour leur donner la réplique.


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Septembre 2015 à 10:20 | | 5 commentaire(s)|

"Je ne peux pas parler avec des gens qui n'osent pas se montrer. Je ne vois pas comment répondre à quelqu'un qui parle et qui refuse de donner son identité", a dit le président du Conseil départemental de Kébémer à l'interpellation de nos confrères de Grand Place. Il promet, toutefois, qu'une réponse adéquate sera servie à ses détracteurs dès qu'il auront le courage de se dévoiler, encore qu'il devine déjà qui ils sont."Je devine vos sources, mais je me veux clair : si ces personnes se montrent, je vais répondre en même temps que d'autres aussi vont apporter la réplique. Cependant, je m'abstiens de porter tout commentaire sur ce sujet", a tranché Modou Diagne Fada.

Les jeunes pour leur part réfutent tout désaveu dans leur cercle. "Si c'est à cause de la sortie de Mamadou Lamine Keïta, moi, j'aurais fait la même chose à sa place", a dit Aïdara Diop. En ce qui concerne la passivité des frondeurs à attaquer Macky Sall et son gouvernement, à lutter pour la libération de Karim Wade, le responsables des jeunes réformistes soutient : "Nous avons toujours la même posture, Karim Wade est notre candidat et moi, j'ai eu à participer à l'ensemble des combats menés par le Pds, manifestations, rencontres ou meeting. Mais dire qu'on refuse de mener le combat pour nos frères libéraux en prison reste faux. Ce n'est pas la réalité".






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image