leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

"Sur le plan juridique, l’Ofnac ne peut pas s’auto-saisir dans l’affaire de l’épouse de Cheikh Béthio" (avocat)


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Octobre 2017 à 18:47 | | 0 commentaire(s)|

La présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) a annoncé hier qu’elle peut s’auto-saisir au sujet des 270 millions de F Cfa «offerts », en guise de Adya à Cheikh Béthio Thioune, par l’une ses épouse, Sokhna Aïda Diallo.

« Non», réagit Me Amadou Aly Kane. Selon l’avocat et défenseur des droits de l’homme, l’Institution n’est compétente en la matière. «La loi numéro 2012-30 du 28 décembre 2012, portant création de l’Ofnac à l’article 3, stipule : « L’Ofnac est notamment chargé de collecter et d’analyser et de mettre à la disposition des autorités judiciaires chargées des poursuites des informations relatives à la détection et à la répression des faits de corruption, de fraude, de pratiques assimilées, commis par une personne exerçant une fonction publique ou privée . Donc sur le plan juridique, l’Ofnac ne peut pas s’auto-saisir dans cette affaire, si l’on se réfère à ce qui est dit plus haut », explique Me Kane.

Qui se demande : "Est-ce que la donation faite par un talibé à son marabout, c’est de la corruption ? Est-ce qu'aussi cette personne qui donne, exerce une fonction publique ou privée. Est-ce que cette donation est encore établie ?". En somme, conclut l’avocat au barreau de Dakar, «il y a beaucoup d’interrogations auxquelles il faut trouver réponse » à cette affaire.