leral.net | S'informer en temps réel

Suspendu du barreau, Me El Hadji Diouf laisse éclater sa colère et traite Karim Wade de "grand voleur"


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Avril 2015 à 08:57 | | 10 commentaire(s)|

Suspendu du barreau, Me El Hadji Diouf laisse éclater sa colère et traite Karim Wade de "grand voleur"
Apparemment Me El Hadj Diouf digère mal la suspension de trois mois, prise contre lui, la semaine dernière, par le conseil de discipline de l’ordre des avocats. La preuve, lors de sa plaidoirie dans l’affaire Pape Alboury Ndao, le tonitruant avocat a traité de tous les noms d’oiseaux ses confrères membres du conseil de l’ordre. Profitant de sa plaidoirie, l’avocat a déversé toute sa bile sur les femmes du Parti démocratique sénégalais (Pds) en leur demandant d’aller s’occuper de leurs époux. Il s’est aussi attaqué à Karim Wade qu’il a jusque-là épargné en le qualifiant de “grand voleur”, renseigne ENQuête.

D'après le journal, Me Diouf n’a pas aussi épargné ses confrères de la partie civile en les accusant d’être des politiques, des manipulateurs. Jugeant les propos discourtois à l’endroit de ses confrères, Me Hilal Sherazad a préféré quitter la salle en grognant : “Je ne reste pas car il insulte des confrères”, a lancé l’avocate très en colère. Ainsi, en tant que membre du conseil de l’Ordre, Me Bidjély Fall a tenté de le raisonner en lui chuchotant à l’oreille de modérer son langage. Comme s’il n’attendait que cela, Me Diouf s’est mis à injurier de plus belles ses confrères “juges”. “Je n’ai rien à cirer de ses remarques. Mon confrère oublie qu’avec ma robe, j’ai l’humilité de plaidoirie. Qu’ils aillent au diable ! Ils ne peuvent rien contre moi car c’est moi qui les ai élus”, a martelé un Me El Hadj Diouf.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image