leral.net | S'informer en temps réel

Suspension des poursuites contre Oumar Sarr et Cie : Le Pds dément et parle de manœuvres et de sabotage orchestrés par Macky Sall

Rédigé le Samedi 26 Janvier 2013 à 08:50 | | 4 commentaire(s)

Des informations publiées dans la presse ont fait état de ce que l’Etat du Sénégal aurait été sommé de suspendre toutes poursuites contre Oumar Sarr et Cie. "Le Parti Démocratique Sénégalais ( PDS ) porte à l’attention de l’opinion publique que cette information est inexacte", selon un communiqué de son porte-parole, Babacar Gaye.



Suspension des poursuites contre Oumar Sarr et Cie : Le Pds dément et parle de manœuvres et de sabotage orchestrés par Macky Sall
Le Pds dénonce vigoureusement "les manœuvres et le sabotage orchestré par le régime Macky Sall qui a fini par ériger la manipulation de la presse, la diffusion de fausses informations, la violation du secret de l’instruction et la violation de la présomption d’innocence comme instruments de gouvernance et de répression de son opposition", lit-on dans le document.
Aussi, Selon Babacar Gaye, le PDS rappelle que cela est illustré d’abord par la conférence de presse du procureur spécial, ensuite par la remise systématique des procès-verbaux d’audition transmis à certains organes de presse sénégalais qui ont diffusé l’intégralité des dépositions faites par les personnes convoquées par la gendarmerie, et enfin aujourd’hui par une contre-vérité concernant l’audience du 22 janvier 2013 de la Cour de Justice de la CEDEAO, pour semer la confusion, braquer la Haute Juridiction Communautaire contre les requérants et déstabiliser la défense des intérêts des responsables du Parti.
Par conséquent, dit-il, le PDS et ses responsables informent que les requérants sont totalement étrangers à ces manœuvres qui ne peuvent profiter que à leurs instigateurs et on peut s’interroger : "A qui profite le crime". Et, "réaffirme sa totale confiance en la Cour de Justice Communautaire de la CEDEAO qui de toute façon rendra sa décision en toute souveraineté".




1.Posté par LU POUR VOUS le 26/01/2013 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Alliance contre le Parti Rewmi (APR) nuit à l'entente dans la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) ! ( Haby Sirah DIA)
Jeudi 24 Janvier 2013 - 20:32
Ils attaquent, dénigrent et cognent même sous la ceinture, mais une fois de plus Idrissa Seck se met au dessus de la mêlée. Fidèle à ses engagements comme toujours et constant dans sa démarche, il déclare ne point répondre aux agressions et autres associations de malfaiteurs. Quoique l’on veuille nuire à ses intérêts immédiats en cherchant vaille que vaille à décimer son parti politique, Idrissa Seck continue à se comporter en républicain. Points d’égratignures à ceux qui l’éraflent sans cesse. En effet, les cadres de l’APR (Alliance pour la République) et les militants de bas étage du même parti accusent avant l’heure Rewmi de traîtrise et dédoine tous les autres alliés qui, à leurs yeux, bénéficient tous de la présomption d’innocence. Tout le monde est nickel à part Rewmi. Ainsi ont-ils décidé de jeter l’anathème sur le parti dirigé par Idrissa Seck et de former une Alliance contre le Parti REWMI (APR). Une volonté remarquée de présenter leur « probable adversaire » (je reprends ici les mots de Elhaj Malick Sarr, conseiller politique du Président de la République) comme un parti politique peu fiable. Ils cherchent à salir et à détruire l’image redorée d’un militant engagé dans la lutte pour la consolidation de la démocratie et la marche vers le progrès.




Cette mafieuse Alliance cherche tout simplement à neutraliser le parti du Maire de Thiés.

Quand Rewmi décide de se structurer, ils gonflent les joues et menacent, alors que le renforcement d'un parti de la coalition renforce indubitablement la coalition.
Quand Rewmi convoque les engagements pris devant le peuple sénégalais, ils ameutent le monde entier et retroussent les manches oubliant que de la tenue de ces engagements dépend la crédibilité du Président de la République et de ses alliés.
Quand Rewmi mobilise pour venir en aide aux sinistrés, ils parlent de démarche solitaire tout en les suivant au pas et oublient de s'approprier les mêmes critiques. Quand Rewmi salue les bonnes actions du gouvernement, ils n’applaudissent guère et font la sourde oreille.
Cette malhonnêteté Apériste dénote une double volonté. D’une part, ils considèrent ce parti non pas comme un allié mais comme un « probable adversaire » et d’autre part, ils cherchent à le freiner dans son élan de se consolider tout en consolidant la coalition.
Et pourtant, les agressions venant d’eux à l’encontre de Rewmi sont si nombreuses qu’une encyclopédie ne suffirait pas pour les contenir. Alors que l’APR tente de débaucher des militants de Rewmi, alors que des colloques sont organisés pour traiter Rewmi de parti amorphe dans la défense du Président de la République, alors que des militants de l'APR insultent chaque jour qui passe Rewmi membre de la coalition Benno Bokk Yakkaar, alors que des engagements pris en faveur de Rewmi ne sont pas respectés, c’est le parti de Idrissa Seck que l’on accuse de balourdise et de manquer de parole. C’est aberrent, inélégant et hypocrite !

La démarche du parti du maire de Thiés est pourtant simple à comprendre. S’allier avec le parti au pouvoir sans s’aliéner. Quoi de plus normal pour un parti politique qui a choisi de ne point évoluer dans l’obscurité et d’approuver le convenable et de dénoncer le blâmable ! Cette démarche a été clairement définie et dés les premières heures de l’alliance avec l’APR qui a été faite sans négociations, sans chantages et de façon totalement désintéressée. Il est alors du rôle de ce parti de continuer le combat entamé sous Wade qui se résume à défendre la démocratie et à veiller sur la bonne gouvernance. Toute autre démarche venant d’eux serait de contre nature et n’entrerait pas dans la voie qu’elle s’est tracée depuis 2004.

L’APR en cherchant ainsi à affaiblir un allié en l’occurrence Rewmi, est entrain de détruire l'entente dans la coalition. La présomption de culpabilité brise la confiance et quand celle ci s'effrite, c'est tout le mur de la coalition qui dégringole. Elle n’a pas intérêt à se créer des adversaires de surcroît dans les rangs de la mouvance présidentielle. Elle a l’obligation, comme tous leurs alliés, de répondre aux nombreuses attentes du peuple et de donner des résultats satisfaisants aux audits réclamés par les sénégalais. Les séminaires qu’elle organise doivent servir à apporter des réponses circonstanciées aux problèmes vécus par les sénégalais et non à apporter l’estocade à des alliés embarqués dans le même bateau.

Rewmi n'est pas dans une dynamique de fusion avec l'APR et compte garder toute sa liberté d'action. Sa solidarité à la coalition restera indemne tant qu'il est associé aux prises de décisions. Le Président de la République et son parti sont libres de conduire le pays en solitaire et sans rendre compte à qui que se soit. C'est Macky Sall qui a été élu et qui détient la légitimité populaire. Mais doivent ils aussi savoir qu'à l'impossible et à l'indélicatesse nul n'est tenu de suivre ! Rewmi ne défendra jamais l'indéfendable.

Leur démarche les nuit, nuit à la coalition et non au parti Rewmi que les militants défendront à chaque nouvelle écorchure !

Haby Sirah DIA
habysirahdia@yahoo.fr
habydia.blogspot.com

2.Posté par schwarzeraal le 26/01/2013 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chers lecteurs il est temps d´arreter de polemiquer sur des sujets qui nous sont servis tous les jours sur ce par nos politiciens. mettons le doigt sur les plaies du senegal, posons des questions , nous voulons des solutions á nos problémes. pour ma part je continuerai de discuter sur le site sans me meler de ces enfantillages.la pauvreté,le chomage, la santé,logement. oú sont les solutions?

3.Posté par schwarzeraal le 26/01/2013 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qui nous sont servis tous les jours sur ce site

4.Posté par patience le 27/01/2013 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de toute façon on a compris le jeu deMacky et de ses souteneurs mais 2017 n'est plus loin ils seront boutés hors du pouvoir inchallah et audités

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Dans la même rubrique »
< >

Vendredi 25 Juillet 2014 - 19:19 Idy-Talla: La main de Dieu




TELEVISIONS & RADIO SENEGAL