leral.net | S'informer en temps réel

TRAFIC DE CHANVRE INDIEN A FASS MBAO : Le fournisseur et ses acolytes tombent dans un bar

Insa Coly, un homme qualifié de sanguinaire redouté et grand dealer de chanvre indien, a été épinglé le week-end dernier à Fass Mbao. Pris en compagnie de ses acolytes, il a été déféré hier au parquet.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Septembre 2011 à 01:59 | | 0 commentaire(s)|

TRAFIC DE CHANVRE INDIEN A FASS MBAO : Le fournisseur et ses acolytes tombent dans un bar
Une grande prouesse à l'actif des hommes du commissaire Bassirou Dièye de la police de Sicap Mbao. Dans la nuit du 10 au 11 septembre dernier, ils ont réussi à mettre la main sur 6 personnes : Malick Ndao (20 ans) et Sidy Bâ (26 ans) pour détention et usage de chanvre indien, Babacar Ndoye (51 ans) et Nicolas Gomis (41 ans) pour usage collectif, Alioune Diop (24 ans) et Insa Coly (29 ans), sans profession, pour trafic. Le butin est évalué à 2 cornets entamés, ainsi que 4 joints dont 1 entamé.
Parmi les personnes interpellées figure Insa Coly, dépeint comme étant un délinquant notoire, très redouté en raison de son caractère belliqueux et actes sanguinaires et cruels qu’il a posés dans le passé. Il a été arrêté aux abords du bar «Jean». Pendant très longtemps, et avec l'aide de ses informateurs, des prostituées clandestines qui squattent les abords de son domaine de compétence, il a réussi à déjouer les plans de la police, malgré l'intensité de son trafic. Décidés à le traquer à tout prix, les hommes du commissaire Dièye ont alors changé de stratégie. Et c'est à la suite de ce nouveau plan que Insa Coly, qui ne s’est douté de rien, est tombé entre les mains de la police.
Elargi de prison, il y a juste un an, après 8 années de détention pour vol avec violence par aspersion d'acide sulfurique commis la nuit, rébellion et coups et blessures volontaires sur un agent de la force publique, Insa Coly retrouve, ainsi, les affres de la citadelle du silence. Selon nos sources bien au courant de cette affaire, Insa Coly est bien connu du fichier de la police pour ses agissements délictuels, surtout après son séjour carcéral. Puisque se livrant, depuis, au trafic de l'herbe qui tue.
Son modus operandi consiste à fréquenter à des heures indues les milieux criminogènes, notamment les alentours du bar «Jean», s'assurant que les éléments de la police ont regagné leur poste après leur patrouille de routine pour écouler son produit. Cette étroite collaboration, poursuivent nos sources, avec les prostituées, lui a permis d'avoir les informations nécessaires sur les heures de repli des limiers. Mais ce qui devait arriver arriva. Puisqu’il a fini par tomber.
Interrogées au poste de police par les hommes du commissaire Dièye, les personnes interpellées ont tous reconnu les faits qui leur sont reprochés. Après leur garde-à-vue, Insa Coly et ses acolytes ont été déférés au parquet, hier, puis placés en détention pour divers délits, dont celui de trafic de stupéfiants. Insa coly retrouve ainsi une vieille connaissance : la prison centrale de Rebeuss.

Le Populaire






Hebergeur d'image