leral.net | S'informer en temps réel

TRAFIC DE DROGUE DURE À LA MÉDINA : Mouss Dabo tombe dans le piège tendu par les agents de police

Les limiers aux trousses des caïds du trafic de la drogue dure ont encore fait mouche, à la Médina. La victime, Mouss Dabo, n’est autre que le frère de Lamine Dabo récemment envoyé en prison pour trafic de cocaïne. La chute de ce dernier a été orchestrée par les agents en civil du 4e arrondissement, à qui il avait vendu de la cocaïne. Il devrait être déféré incessamment au parquet.


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Mai 2011 à 20:38 | | 3 commentaire(s)|

TRAFIC DE DROGUE DURE À LA MÉDINA : Mouss Dabo tombe dans le piège tendu par les agents de police
Accentuant la lutte entamée depuis quelques mois, contre les trafiquants et autres adeptes de la drogue dure, à la Médina, les éléments du commissariat du 4e arrondissement sont parvenus hier, à nouveau, à mettre hors d’état de nuire, un énième caïd et pas des moindres. L’hôte de ce jour du commissaire Dramé n’est autre que le frère du caïd notoire, Lamine Dabo qu’il avait cueilli récemment, pour trafic de cocaïne, et déféré au parquet.

Cependant, son frère envoyé à l’hôtel zéro étoile de Rebeuss, Mouss Dabo est sorti de l’ombre pour porter à bras le corps le commerce illicite de son frère. N’étant pas novice dans ce milieu, où il a pris ses marques sous le couvert de son frère, Mouss est parvenu ainsi à récupérer et à fidéliser le carnet d’adresses de ce dernier. Malheureusement pour lui, il ignorait que les limiers étaient déjà à ses trousses et surveillaient comme du lait sur du feu son business, histoire d’en être suffisamment édifiés. Ceci étant, le commissaire Dramé a mis en branle ses hommes en civil, avec pour mission d’infiltrer le réseau de Mouss. Ce qui a permis de savoir que ce dernier, très subtile, usait d’un modus operandi très ingénieux. En clair, pour déjouer la vigilance des policiers, il enveloppait dans du papier plastique les pierres de cocaïne de toute petite taille, et planquait une bonne dizaine sous la langue. Ainsi, lorsque se présente un client, il en sort une discrètement pour le vendre à environ 5 000 F.
Une méthode mise à nu par les enquêteurs qui ont mis au premier plan leurs collègues en civil qui avaient infiltré le réseau, afin de passer une commande de cocaïne. Ce qui fut fait et parfaitement réussi. Mouss qui ignorait qu’il avait affaire à des policiers, avait accepté de leur céder une pierre de cocaïne. Seulement, avant même qu’il n’ait eu le temps de réclamer son argent, les menottes lui ont été passées aux poignets. Direction, le poste de police. Mis devant les faits, il n’a pas nié l’évidence. Placé en garde-à-vue, il devrait être présenté ce matin au parquet.
Abdoulaye DIÉDHIOU
Popxibaar.com



1.Posté par L HOMME DE DJINGUILI ARAME BOUGARE le 03/05/2011 23:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce pauvre MOUSS DABO, moom nguene guiss rek,il est la partie visible de l ice berg,mais vous savez nettement ke les immeubles ki poussent comme du champignon a dakar dou liguey bou lew rek mokoy djokher LIBEREZ MOUSS ET COMPAGNIE ET FOUTEZ LEUR LA PAIX DA GNOO BOUGA TEKKI REK COMME KARIM ET COMPAGNIE

2.Posté par homm le 04/05/2011 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lhomme yaw baga deral say wadior si khalissou drogue ba balma nak si wakh dji

3.Posté par homm le 04/05/2011 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

baga nga teral sa yay si drogur

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image