leral.net | S'informer en temps réel

Tabaski 2009 : Plus de 670 000 moutons attendus au Sénégal (officiel)

Dakar, 14 oct (APS) - Quelque 670 000 moutons sont attendus au Sénégal pour l’édition 2009 de la fête musulmane de la Tabaski prévue fin novembre, a annoncé mercredi à Dakar, le ministre de l’Elevage Oumy Khaïry Guèye Seck.


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Octobre 2009 à 04:06 | | 1 commentaire(s)|

Tabaski 2009 : Plus de 670 000 moutons attendus au Sénégal (officiel)
‘’Pour cette année, la demande globale en moutons, estimée à plus de 670 000, doit être prise en charge dans de très bonnes conditions’’, a indiqué Mme Seck à l’issue d’un Conseil interministériel consacré aux préparatifs de la fête.

Le ministre a précisé que dans ce quota, 200 000 moutons sont prévus pour la région de Dakar.

’’C’est aujourd’hui même que commence le compte à rebours. Nous sommes actuellement à 45 jours de la fête’’, a dit Oumy Khairy Guèye Seck, ajoutant que toutes les opérations seront déroulées d’ici le 28 novembre, jour de la Tabaski.

‘’Les objectifs qui sont fixés par le gouvernement, c’est la bonne couverture de cette forte demande, mais surtout par des moutons de qualité et à des prix compatibles avec le pouvoir d’achat des Sénégalais’’, a expliqué Mme Seck.

Elle a dit que la facilitation de l’importation des moutons, depuis les frontières du Sénégal jusqu’au niveau des marchés terminaux, de grands centres de consommation a été pris en compte.

En outre, Oumy Khaïry Guèye Seck s’est prononcé sur un différend survenu l’année dernière entre des riverains et des éleveurs, au point de vente de Liberté V. Selon elle, cela résulte d’une ‘’incompréhension’’.

‘’Il y avait un arrêté du gouverneur qui stipulait que dix jours après la Tabaski tous les commerçants et opérateurs devaient se regrouper dans les foirails traditionnels. Mais une incompréhension, née de la publication d’une circulaire du Premier ministre signifiant la suspension des taxes pour un mois encore après la fête est venue bouleverser les choses’’, a-t-elle dit.

Le ministre de l’Elevage a assuré que ’’la situation a été bien clarifiée’’ pour cette année avec les éleveurs qui étaient également présents au Conseil interministériel présidé par le Premier ministre.

‘’Nous avons discuté de l’ensemble de ces points et nous leur demandons de sensibiliser leurs pairs se trouvant dans les zones d’élevage et des opérateurs qui gravitent autour de cette opération tabaski’’, a poursuivi le ministre.

Outre certains membres du gouvernement, les représentants du Syndicat unique des éleveurs du Sénégal (SUESC/FC) et la Fédération nationale des éleveurs indépendants et des transformateurs laitiers du Sénégal ont pris part au Conseil.

NMS/LTF/ADC



1.Posté par TIMA le 15/10/2009 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sama gayi lou guene wakh thi khar yi douf na niou de machala

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image