leral.net | S'informer en temps réel

Tabaski : Laissées à elles-mêmes par leurs copains, les filles jettent leur dévolu sur leurs « Mbaran » mais…

LERAL.NET - La Tabaski approche à grands pas. Les filles font des pieds et des mains pour être sur leur trente-et-un le jour-j. Mais avant cela, elles devront retrouver leurs boy-friends qui se sont évaporisés pour ne pas se faire dévaliser.


Rédigé par leral.net le Jeudi 27 Octobre 2011 à 14:41 | | 3 commentaire(s)|

Tabaski : Laissées à elles-mêmes par leurs copains, les filles jettent leur dévolu sur leurs « Mbaran » mais…
La tabaski est une fête fortement religieuse mais au Sénégal, elle revêt un caractère on ne peut plus festif. C’est l’occasion pour certains de vivre leur heure de gloire. De se métamorphoser le temps d’une journée. Et pour se faire, tous les moyens semblent indiqués. En tout cas, la gent féminine ne lésine pas sur les moyens pour amasser le maximum de liasses afin d’être aux anges le jour de la Tabaski. Le premier souci chez ces dernières, c’est être à la mode. Pour ce, il faut nécessaire trouver des cheveux naturels dont le coût est exorbitant. Trois cent mille francs pour être « in ». Le jeu en vaut la chandelle. Bonjour les interpellations incessantes à l’endroit du petit ami. Si ce dernier se trouve être un rat d’église, lé dévolu est jeté sur les « mbaraan » (les amants de circonstance). Disons-le, c’est la saison du mbaran.

Le stratagème consiste à faire croire au premier homme rencontré dans la rue qu’il est l’élu de son cœur dans le seul but de lui soutirer des sous. Si ce dernier est prêt à dégainer à la vitesse de la lumière, la « Tabaski » prend forme. Mais en échange de quoi…Certaines filles vous diront « je peux dévaliser un homme sans lui donner le plus petit câlin ». Des rêvasseries. Qui peut être naïf à ce point ? En tout cas pas ceux du 21e siècle. Il faut passer sous la couette pour bénéficier de leurs largesses. Céder à tous leurs fantasmes. Pour qu’un vide soit comblé. C’est soit le prix des cheveux naturels ou celui du Jezner. Sinon, c’est la paire de chaussures de marque qui est assurée. « diar nako », disent certaines. Mais cela en vaut-il le coup vraiment ? En tout cas il ne faut pas compter sur une certaine catégorie d’hommes pour vivre une tabaski de rêve. Que font-ils ?

Pingrerie, quand tu nous tiens

Sachant que l’Aid el Kébir pointe le bout du nez, ils prennent leurs jambes à leur cou. La clé des champs est bonne pour ces messieurs qui étaient tellement assidus chez leurs petite-amies qu’ils sont confondus avec les frères de ces dernières. Et n’essayez surtout pas de les appeler puisque leurs téléphones portables à défaut de sonner dans le vide sont tout simplement éteints. Les hommes mariés font vivre l’enfer à leurs épouses. Plus pingres que ceux-là, tu passes de vie à trépas. Seulement, ils ignorent que les filles sont des magiciennes. Leur sac est trop exigu pour contenir leurs mille tours. Et pour ressembler à une déesse, rien n’est de trop pour y arriver.

En tout état de cause, le constat est là. Les grands jours sont vus comme tels et tous les égards leur sont accordés. Quitte à vendre sa chair…mais est-il vraiment nécessaire d’en arriver là ?

Abdou K. Cissé



1.Posté par Patisco le 27/10/2011 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allah a légiféré les fiançailles afin que les deux époux puissent bien se connaître avant qu’ils se lient par le contrat de mariage. Ils avancent ainsi sur la bonne voix avec clairvoyance.



Qui peut-on demander en mariage ?

On ne peut demander une femme en mariage que dans les 2 conditions suivantes :

Qu’elle soit exempte de prohibitions légales qui empêchent son mariage

Que la demande ne soit pas précédée par une autre demande légitime.

S’il y a quelques prohibitions légales comme par exemple le fait que la femme soit interdite à l’homme à jamais ou pour un temps provisoire ou encore qu’un autre homme l’ait demandé avant lui, alors dans ce cas, on ne peut pas la demander en mariage.

Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour

2.Posté par Mbour le 27/10/2011 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La demande d’une femme en délai de viduité

La demande d’une femme en délai de viduité est interdite. Que ce délai soit à cause de la mort de l’époux ou d’un divorce. Que ce divorce soit définitif ou avec possibilité de retour. Si la femme est en délai de viduité à cause d’un divorce avec possibilité de retour, on ne peut la demander en mariage parce qu’elle est toujours sous la tutelle de son mari qui peut la reprendre s’il le désir.
Cependant, si la femme est en délai de viduité à cause d’un divorce définitif, on ne peut pas la demander franchement en mariage car le mari à le plus le droit de la reprendre par un nouveau contrat ; la demande d’un autre homme serait alors considérée comme une agression.
Les savants ne se sont pas mis d’accord à propos d’une demande qui serait faite de façon implicite mais ce qui est vrai c’est que cette dernière est permise.

Si la femme est en délai de viduité après la mort de son mari, il est permis de la demander en mariage de façon implicite durant le délai mais la demande franche n’est pas permise : le lien de mariage s’étant rompu lors de la mort du mari, ce dernier n’a plus droit sur elle mais la demande franche n’est pas permise en considération de son deuil d'une part et des sentiments des parents et des héritiers du défunt d’autre part.

Allah Le très Haut dit :

{ Et on ne vous reprochera pas de faire, aux femmes, allusion à une proposition de mariage, ou d'en garder secrète l'intention. Allah sait que vous allez songer à ces femmes. Mais ne leur promettez rien secrètement sauf à leur dire des paroles convenables. Et ne vous décidez au contrat de mariage qu'à l'expiration du délai prescrit. Et sachez qu'Allah sait ce qu'il y a dans vos âmes. Prenez donc garde à Lui et sachez aussi qu'Allah est Pardonneur et plein de mansuétude. }

Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour

3.Posté par ouza 2012 le 27/10/2011 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La demande implicite signifie qu’un homme vienne demander la main d’une femme sans que cela soit fait de façon franche. Il peut dire par exemple : « Je désire me marier », « J’aimerai qu'Allah me facilite le fait de trouver une épouse »… Il est aussi permis d’offrir un cadeau à une femme en délai de viduité et ceci est un genre de demande implicite tout comme le fait de se vanter devant cette femme. Abou Ja’far Mouhammad Ibn ‘Ali Ibn Houssayn s’est vanté devant Sukayna Bint Hamdhala qui nous raconte :

« Ibn Mouhammad Ibn ‘Ali m’a rendu visite alors que mon délai de viduité dû à la mort de mon mari n’était pas encore terminé. Il m’a dit : « Tu connais bien mes liens de sang avec le Prophèteet ‘Ali ainsi que ma position à l’égard des arabes » - « Qu'Allah te pardonne, lui répondis-je alors, ô Abou Ja’far, tu es un homme sans reproche, est-ce que tu me demande en mariage alors que suis encore en délai de viduité ? » - « Je t’ai simplement notifié, me répondit-il, mes liens de parentés avec le Prophèteet ‘Ali »

Aussi, le Messager d'Allah avait rendu visite à Oum Salama après la mort de Abou Salama et lui a dit : « Tu sais bien que je suis le Messager d'Allah et Son meilleur homme, tu connais également ma position chez les arabes ». Ces paroles étaient une demande en mariage [Rapporté par Darqutny ]

Comme conclusion des jugements, il n’est pas permis de demander de façon franche la main d’une femme en délai de viduité. Néanmoins, la demande est permise de façon implicite s’il s’agit d’une femme veuve en délai de viduité ou d'une femme divorcée définitivement. Enfin la demande n’est pas possible s’il s’agit d’une femme divorcée avec possibilité de retour.

Les savants ne se sont pas mis d’accord en ce qui concerne la demande franche d’une femme en délai de viduité, même si le contrat ne s’est fait qu’après l’expiration du délai.

L'Imam Malik a dit : « Ils doivent se quitter, qu’ils aient consommé le mariage ou pas » L'Imam Chafi’y a dit : « Le contrat est licite même si l’interdiction citée auparavant n’a pas été prise en considération » Mais tout le monde est d’accord que le fait qu’il faut les séparer si le contrat et le mariage sont conclus durant le délai de viduité. Peuvent-ils se remarier par la suite ? L'Imam Malik, Al Laythy et Ouza’y ont considéré ce remariage illicite. La plupart des savants considèrent néanmoins le remariage comme licite à condition qu’il soit effectué après l'expiation du délai de leur divorce.

Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image