leral.net | S'informer en temps réel

Tapha Gaye : « J’ai toujours voulu avoir Bintou Diémé et Lala Wane dans mon équipe »

Tapha Gaye sur la convocation des deux Binationales : «J’ai toujours voulu avoir Bintou Diémé et Lala Wane dans mon équipe»


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Avril 2016 à 13:11 | | 2 commentaire(s)|

Tapha Gaye : « J’ai toujours voulu avoir Bintou Diémé et Lala Wane dans mon équipe »

L’on pouvait comprendre la joie du coach des Lionnes, Moustapha Gaye. Ce dernier a fini par mettre la main sur les deux Binationales qu’il avait cherché à enrôler en vain lors des Jeux Africains et de l’Afrobasket 2015.

«J’ai le plaisir de vous présenter Bintou Diémé et Lala Wane. C’est des filles que j’ai toujours voulu avoir dans mon équipe. J’ai beaucoup discuté avec elles, avec leurs coaches, la famille», a-t-il fait savoir.
A Dakar depuis quelques jours en compagnie de Mangali Mendy (Allemagne) et Lala Wane (France) pour régler des problèmes administratifs relatifs à leur intégration dans la Tanière, Bintou Diémé a marqué sa présence au point de presse accompagné de son mari.
Soutenant que ça fait longtemps qu’elle avait voulu enfiler le maillot, Bintou Diémé explique : «Ça faisait un moment qu’on communiquait avec les dirigeants sénégalais concernant l’Equipe nationale. Je devais l’intégrer l’année dernière, mais le destin l’a voulu autrement. Parce que je suis maman d’un enfant depuis sept mois. Mais aujourd’hui je suis heureuse d’intégrer l’équipe», souligne-t-elle. Avant de promettre revenir en forme afin de faire partie des sélectionnées pour Rio 2016.
Parlant de ce qui l’a motivée à porter les couleurs du Sénégal, Bintou Diémé de dire que le fait que le Sénégal soit son pays d’origine a pesé sur son choix. «Je suis née en France mais mes deux parents sont sénégalais», souligne la joueuse  qui a décroché son premier contrat professionnel en 2003 à Calais. Evoluant  à Lyon Basket où elle a côtoyé Mame Mary Sy Diop qui  l’a convaincue de rejoindre la Tanière, la néo-Lionne dit avoir joué  dans l’Equipe de  France en petites catégories.
«Ça va être une nouvelle expérience, un challenge. J’attends ça avec impatience. J’espère gagner quelque chose avec le Sénégal», admet la joueuse qui compte faire bénéficier son expérience à la Tanière. Ayant suivi l’Afrobasket 2015 et âgée de 32 ans, Bintou Diémé juge que le basket africain semble plus physique que celui pratiqué en Europe.
Présente aussi au point de presse, l’ailière Lala Wane, âgée de 26 ans, a rejoint sa mère  en France à l’âge de 10 ans. Signant son premier contrat Pro à 19 ans, Lala Wane dit avoir décidé de jouer pour le Sénégal surtout pour l’amour qu’il porte à son pays. «J’aime mon pays», a-t-elle soutenu. Contrainte de retarder son arrivée à cause de sa famille qui avait son mot à dire, elle dit soigner sa blessure à la cheville afin de retrouver la plénitude de ses moyens physiques pour prendre part aux préparatifs des Jo. «Ça faisait longtemps que j’avais envie de jouer pour l’Equipe du Sénégal», a admis la jeune joueuse qui compte sur sa vitesse et  son adresse  pour apporter un plus au Sénégal. «Je suis une shooteuse à trois points», se targue la jeune basketteuse qui a eu à évoluer avec Fatou Dieng. A noter que Lala Wane  est la fille d’un couple d’anciens basketteurs sénégalais, à savoir Jules Wane et Mariama Cissé.



lequotidien.sn







Hebergeur d'image