leral.net | S'informer en temps réel

Taximen…


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Août 2014 à 12:02 | | 0 commentaire(s)|

Taximen…
Au lendemain de l’assassinat du taximan Ibrahima Sakho, dont le taxi a été détourné par des bandits qui l’ont par la suite tué et abandonné dans la brousse dans la périphérie de Touba, les taximen de la ville sainte se sont retrouvés, hier, en assemblée générale. Une centaine de taximen a assisté à cette Ag qui a été une véritable séance de… «ndëp» collective. Les taximen ont, en effet, dénoncé le manque de sécurité dans lequel ils exercent leur métier, alors qu’ils sont, disent-ils, la principale cible des malfaiteurs. Pour preuve, renseignent- ils, depuis le début de l’année 2014, 16 cas d’agressions ont été notés. Et ils ont fait 4 tués parmi les chauffeurs de taxi. Ils disent en avoir marre. Car personne ne se soucie d’eux, même pas le regroupement des chauffeurs de Touba dont ils sont membres. Les taximen affirment ne pas compter sur les forces de sécurité. Puisque à partir de 18 heures, ni la police ni la gendarmerie ne sont plus opérationnelles, clament-ils. Ce qui fait, dès minuit, ils sont à la merci des bandits et ils n’osent de ce fait même plus mettre le nez dehors la nuit, au volant de leurs taxis qui sont leur gagne pain.

…De Touba
Pour se prémunir et gérer eux mêmes leur sécurité, ils demandent aux autorités des facilités pour l’accès au permis de port d’arme afin qu’ils puissent se défendre. En attendant, les taximen de Touba interpellent en premier le Khalife général des Mourides, guide de la ville sainte, mais aussi le ministère de l’Intérieur pour renforcer les effectifs et moyens des forces de l’ordre pour traquer les malfaiteurs. Les taximen veulent des patrouilles nocturnes pour sécuriser la ville et sa périphérie. D’autant qu’ils ont constaté qu’au moment même où se tenait l’Ag, en fin de journée, hier, un taximan a été attaqué sur l’autoroute Ouest de Touba. Ses agresseurs se sont emparés du véhicule, mais le taximan a réussi à s’enfuir. Les bandits n’ont pas pu aller loin avec le taxi, car après avoir fait à peine un kilomètre, ils ont été contraints d’abandonner véhicule puisqu’il n’avait plus de carburant.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image