leral.net | S'informer en temps réel

Téléphone portable et couples : attention, brouille sur la ligne !


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Février 2016 à 09:17 | | 5 commentaire(s)|

Selon le quotidien Zoom infos, une étude, publiée par « Sénégal-medias » vient de confirmer l’importance du téléphone dans notre vécu. Il a été révélé que dans chaque ménage sénégalais, on retrouve en moyenne 3 puces. Cette enquête est le résultat d’un  classement de l’Agence de Régulation des Télécommunication et des Postes, (ARTP) à l’issu d’une enquête sur les technologies de l’information et de la communication au Sénégal, qui a porté sur un échantillon national de 1200 ménagers dont 480 à Dakar, 360 dans les autres communes du pays et 360 en milieu rural.
 
Ça, c’est le bon côté de cet outil inventé pour faciliter les échanges. Le revers, c’est que son usage est devenu une sérieuse menace dans la vie conjugale. Il est souvent la cause directe ou lointaine de plusieurs divorces. Dans de nombreux foyers, il est une source d’incompréhension. Car pouvant générer toutes sortes de susceptibilités, notamment auprès des femmes. Il arrive à bien des hommes de rencontrer de nombreuses difficultés pour rassurer leurs conjointes sur l’identité de la personne avec laquelle ils communiquent au téléphone.
 
Mame Cheikh, habitant à Pikine et cadre dans une banque de la place témoigne : « Un jour, une collègue m’a câblé à minuit passé pour vérifier une information parce qu’elle devait sortir du territoire national au même moment. Elle n’a pas pu me joindre car sa batterie s’est déchargée avant notre entretien. Ma femme qui s’est réveillée croyait que c’était ma petite amie. Il s’en est suivi une vive dispute et elle a quitté le domicile conjugal, non sans alarmer, avec sa crise de colères, toute la famille. Personne ne pouvait la retenir. J’ai raconté toutes sortes  d’histoires pour me disculper, en vain. Il a fallu attendre le lendemain pour qu’un autre collègue la rassure ».
 
Parfois, il y a des lâches qui profitent de l’anonymat pour essayer de draguer des femmes mariées. La dame Bousso Diagne a été une fois victime d’un homme croisé à bord d’un taxi. Ce dernier a enregistré son numéro alors qu’elle lui a emprunté son appareil pour retrouver son téléphone portable perdu quelque part dans le véhicule. Le gars lui a fait des avances qu’elle a déclinées. Malheureusement pour elle, le don juan a insisté en le réappelant un jour nuitamment alors qu’elle était au lit avec son mari. Il lui fut difficile de convaincre son conjoint de son innocence. Son bourreau, de son côté, a rejeté toutes les accusations formulées à son encontre, arguant notamment ignorer que la dame était mariée.

buzzsenegal






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image