leral.net | S'informer en temps réel

Témoin dans le dossier de Karim Wade et partie dans une procédure contre Pouye : Coumba Diagne dit avoir fait l’objet de tentative d’intimidation

Témoin dans le procès de Karim Wade et Cie, Coumba Diagne a saisi hier nuit jotay pour faire part de son inquiétude par rapport à sa plainte contre Pape Mamadou Pouye qui a bénéficié hier d’une libération conditionnelle. A l’en croire, elle a été victime, il y a quelques semaines d’une «tentative d’intimidation» par rapport à cette affaire.


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Juin 2016 à 12:47 | | 8 commentaire(s)|

Témoin dans le dossier de Karim Wade et partie dans une procédure contre Pouye : Coumba Diagne dit avoir fait l’objet de tentative d’intimidation
Pape Mamadou Pouye se réjouit présentement de sa mise en liberté provisoire, mais de l’autre côté de l’Atlantique, c’est l’inquiétude, chez Coumba Diagne. Après que la presse a annoncé la décision du Parquet Spécial de mettre en liberté provisoire, Mamadou Pouye, Alioune Samba Diassé et Ibrahim Aboukhalil dit Bibo Bourgi, la dame, qui est la belle-sœur de Samba Diassé nous a joint au téléphone pour nous faire part de son inquiétude plus que réelle aujourd’hui concernant sa sécurité. «Il y a quelques semaines, j’étais à Dakar et j’ai reçu un message par sms sur mon téléphone portable qui disait : «surveille bien tes arrières». Je n’accuse personne, mais je considère qu’il s’agit d’une menace, d’une tentative d’intimidation pour peut-être m’empêcher de parler, mais ils ne me font pas peur», a pesté Coumba Diagne. «Aujourd’hui, j’apprends qu’ils sont en liberté conditionnelle. Je ne souhaite la prison à personne, mais je pense qu’il faut que l’on sache que moi aussi je suis victime et que j’ai reçu des menaces et c’est par rapport à cette affaire», a-t-elle ajouté.
La belle-sœur de Samba Diassé qui vit actuellement aux Etats-Unis, a témoigné lors du procès de Karim Wade et Cie. Parce qu’elle avait estimé qu’elle était utilisée comme une marionnette dans cette affaire, elle a enclenché, par la suite, une procédure en justice contre Pape Mamadou Pouye qui lui a été présenté par Samba Diassé et qui se faisait passer, selon elle, pour Albert Paye. Pape Mamadou Pouye, si l’on en croit Coumba Diagne, ou Albert Paye, avait mis le nom de Coumba Diagne au titre d’administrateur de la société DAPORT SA. Et lorsqu’il lui a promis d’enlever son nom, il ne l’a pas fait. C’est plus tard qu’elle a su que son nom y figurait toujours.
Coumba Diagne a ainsi saisi la justice sénégalaise, poursuivant Mamadou Pouye pour usurpation d’identité, faux et usage de faux et escroquerie. Le dossier est d’ailleurs pendant au premier cabinet d’instruction. «J’ai fait ma plainte et pendant tout ce temps, je me suis tue, parce que j’ai confiance en la justice de mon pays. Cela fait plus d’un an maintenant que la plainte est déposée et aujourd’hui je reçois des menaces. J’espère que le juge va accélérer le dossier pour qu’on en finisse», a renchéri la belle-sœur d’Alioune Samba Diassé.

Jotay.net








Hebergeur d'image



Hebergeur d'image