leral.net | S'informer en temps réel

Tension foncière à Ouakam : Le chef de l’Etat invité « à faire cesser toutes activités sur les sites litigieux »


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Juin 2016 à 15:10 | | 3 commentaire(s)|

Le chef de l’Etat est invité « à faire cesser, à titre conservatoire, toutes constructions et autres opérations immobilières sur les sites, objet du conflit ». C’est ce qui ressort de la conférence publique organisée par le Rta-S/Péncoo-Réew, samedi dernier, sur le thème : « Le combat contre la spoliation foncière, le cas de Tanka (Ngor, Ouakam, Yoff) ». Les organisations et personnalités participantes à cette conférence, après de larges consultations et échanges menés, éclairés par des exposés présentés par la délégation de Tanka, avec l’aide et l’expertise de l’éminent juriste, le Professeur Abdoulaye Dièye, en ont déduit un moratoire et ont invité les autorités publiques à l’observer.

Cela, dans le but de parvenir au rétablissement durable de la paix et à ouvrir, parallèlement, des concertations nationales sur la réforme foncière. Un dialogue franc et spécifique aux populations de Tanka, dont les représentants sont désormais actés par le Gouverneur de la région, sous la présidence du Jaaraf El Hadji Saliou Samba de Ngor.

Momar Samb et ses invités ont exhorté, par ailleurs, tous dignitaires de la Collectivité Léboue « à taire » les divergences et à œuvrer à l’unification de la communauté. Une exigence vitale, considèrent-ils, pour la réalisation des aspirations légitimes des membres de la communauté. Selon le communiqué, cette communauté léboue doit prendre des initiatives dans ce sens pour l’intérêt supérieur des siens dans le Grand Cap-vert.

Les organisations signataires du mémorandum réaffirment leur soutien « sans faille » aux populations de Tanka qui, après avoir accepté, au nom de l’intérêt national, de céder, pour des raisons, d’utilité publique, sans indemnisation véritable, leurs terres de cultures situées dans l’espace de l’actuel Cices, ont subi stoïquement les « opérations de partage et de bradages » de ces terres.

La Tribune






Hebergeur d'image