leral.net | S'informer en temps réel

Tensions récurrentes au Parti socialiste (Ps) : Les sages pourraient entrer en jeu pour calmer les ardeurs

Depuis plusieurs mois, il ne se passe pas une semaine sans que des voix appartenant au Parti socialiste (Ps) s’élèvent pour tirer à bout portant sur Ousmane Tanor Dieng. Face à cette redondance des attaques, il est attendu l’entrée en jeu de certains membres du comité des sages dans le but de calmer les ardeurs.


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Février 2014 à 11:20 | | 0 commentaire(s)|

Tensions récurrentes au Parti socialiste (Ps) : Les sages pourraient entrer en jeu pour calmer les ardeurs
La crise qui secoue depuis plusieurs mois le Parti socialiste (Ps) a fini de démontrer que la « case » de Senghor est menacée par les flammes de la discorde. En effet, selon nos confrères de Libération, il ne se passe pas un jour ou une semaine sans que le Secrétaire général des « Verts » de Colobane ne soit la cible d’attaques de certains de ses camarades. Ousmane Tanor Dieng, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est prié de céder la place à la jeune génération, particulièrement incarnée par Khalifa Sall, maire de Dakar ou encore Aïssata Tall Sall, premier magistrat de la ville de Podor. Dans ce jeu de bombardements nourris, nombreux sont ceux qui y voient la main du maire de la capitale, vu comme un véritable potentiel successeur d’Ousmane Tanor Dieng. D’ailleurs, informent des voix socialistes, « si l’on prend le cas Ahma Diop, on peut soupçonner Khalifa Sall. Car, après son retour à Dakar, c’est lui qui l’a pris pour travailler dans son cabinet (…). Seulement, force est de reconnaître que la situation que traverse le Parti socialiste (Ps) inquiète au plus niveau les membres du Comité des sages. A ce sujet, il est annoncé une prochaine entrée en jeu de certains sages pour calmer les ardeurs.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image