leral.net | S'informer en temps réel

Terrible déclaration de guerre du chef du Pds: Wade annonce la tempête pour Macky Sall

C’est une terrible déclaration de guerre que l’ancien Président Wade a lancée, hier, à l’endroit de son successeur. Face à certains responsables de son parti et à ses alliés, le chef de file du Pds a promis la géhenne à Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Vendredi 21 Novembre 2014 à 15:13 | | 9 commentaire(s)|

Terrible déclaration de guerre du chef du Pds: Wade annonce la tempête pour Macky Sall
«Personne n’est au-dessus de la loi, et celui qui pense qu’il s’agit de paroles en l’air n’a qu’à essayer. Je suis intransigeant sur ce point». Tels sont les mots lâchés par le chef de l’Etat, avant-hier, à Rome, pour mettre en garde Me Abdoulaye Wade qui lui a promis un novembre de feu.

«Si Macky menace, c’est parce qu’il sait qu’avec Wade, ‘caaxaan faaxe’

Des menaces qui ne laissent pas indifférent le Secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds). Ce dernier qui recevait, hier, les leaders du Front patriotique pour la défense de la République (Fdrp), pour un travail d’harmonisation en vue du meeting prévu, aujourd’hui, n’a pas manqué de porter la réplique au président de l’Alliance pour la République (Apr). Selon des sources qui ont pris part à cette rencontre, pour Abdoulaye Wade, si Macky Sall agit de la sorte, c’est parce qu’il sait qu’ils sont déterminés à aller jusqu’au bout de leur logique. «Si Macky menace, c’est parce qu’il sait qu’avec Wade, ‘caaxaan faaxe’», a lancé le «pape du sopi» à ses alliés. Et d’enfoncer le clou : «’Dootuma delu guinaw (ndlr : Je ne reculerais plus). La médiation entre Macky et moi est hors de question jusqu’en 2017. Je m’engage à lutter pour libérer les prisonniers politiques du régime de Macky Sall».

«La médiation entre Macky et moi est hors de question jusqu’en 2017»

D’après nos interlocuteurs, Abdoulaye Wade a travaillé sur les grands axes de son discours. «Il va faire un grand déballage et poser le premier jalon du processus pour le départ de Macky Sall. Il va parler de la situation du pays sur le plan économique, ce qu’il a laissé comme argent liquide avant son départ. Il va aussi étaler la situation après son départ. Les détournements de fonds du régime en place», confient-ils. S’agissant de la prochaine élection présidentielle, le secrétaire général du Pds a soutenu que le Fpdr aura une candidature plurielle. «Le vieux est prêt à appuyer Idrissa Seck, Abdoulaye Baldé, à condition qu’ils acceptent de soutenir le candidat qui sera le mieux placé au 2e tour. Ce n’est pas Karim son candidat», précisent nos sources.

Wade prêt à soutenir Idy et Baldé en 2017, mais…

«Je m’engage à accompagner le candidat issu du Front au 2e tour, jusqu’à la victoire finale. Quel que soit le parti où il sera. L’essentiel est qu’il soit dans le Front», martèle Me Wade, déterminé à faire chuter Macky Sall.

En ce qui concerne le XVe Sommet de la Francophonie, le leader du Pds n’a pas varié sur ses déclarations. Il a clairement soutenu : «Comment les chefs d’Etat peuvent- ils accepter de participer à cette rencontre ? Soit ils sont sous-informés ou ils violent le respect des droits de l’homme». A signaler que le meeting se fera en 3 phases. Avant l’arrivée du secrétaire général du Pds, les leaders de parti et d’opinion du Front vont animer la manifestation. Ensuite, le coordonnateur du Fpdr, Mamadou Diop «Decroix» et une femme prendront la parole. Me Abdoulaye Wade va procéder à la clôture du meeting avec son allocution. 200 cars quitteront la banlieue et 10 cars dans chaque région.

Le Populaire






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image